Accueil L'International UE – Bruxelles active le fonds de crise qui permettra aux agriculteurs...

UE – Bruxelles active le fonds de crise qui permettra aux agriculteurs espagnols de recevoir 64,5 millions de ¤.

896
0

BRUXELLES, 23 Mar. (Maroc-Actu) –

La Commission européenne a approuvé mercredi l’activation du fonds de crise pour les agriculteurs, dont l’Espagne recevra 64,5 millions sur une enveloppe de 500 millions, et a également donné son feu vert à l’utilisation de terres en jachère pour la culture, dans le cadre du plan d’action pour la sécurité alimentaire visant à réduire l’impact de l’invasion militaire de l’Ukraine par la Russie sur le secteur.

« Nous devons empêcher les réductions de la production et de l’alimentation au niveau mondial. Une partie de notre communication se concentre donc sur la manière dont l’UE peut œuvrer à la réduction de ce déficit de production », a déclaré le vice-président de la Commission européenne chargé de l’économie, Valdis Dombrovskis, lors d’une conférence de presse, au cours de laquelle il a précisé que cette démarche répondait à la demande formulée par les dirigeants européens à Versailles en matière de sécurité alimentaire.

Concrètement, Bruxelles a donné son feu vert à l’activation de l’article 219 de l’Organisation commune des marchés agricoles, qui permet de mettre en place le fonds de crise pour le secteur agricole avec 500 millions d’euros, conformément à la demande formulée lundi par les ministres de l’agriculture de l’UE.

Lire aussi:  Ukraine - Au moins cinq morts, dont deux enfants d'un an, après une frappe aérienne à Yitomir, en Ukraine.

L’Espagne sera le deuxième pays de l’UE à recevoir le plus d’argent de ce fonds, qui sera complété par des aides publiques, comme les autres États membres. Le gouvernement définira avec les communautés autonomes et les organisations agricoles les secteurs les plus touchés par les perturbations du marché.

Le collège des commissaires a donné son approbation à la dérogation exceptionnelle et temporaire pour les terres écologiques, qui permettra une plus grande flexibilité dans l’utilisation des terres en jachère pour la culture de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux, en réponse à une demande formulée par l’Espagne et le Portugal en février dernier en raison de la situation dans la péninsule.

Par cette mesure, l’exécutif européen vise à augmenter la capacité de production végétale de l’UE dans une situation extraordinaire, même si Bruxelles espère que les pluies de ces derniers jours en Espagne seront l’occasion de cultiver davantage de tournesol.

« La réaction doit être de produire plus de nourriture dans l’UE cette année, car nous avons besoin de plus de nourriture », a déclaré le commissaire à l’agriculture Janusz Wojciechowski, qui a souligné que la sécurité alimentaire est la chose la plus importante et que les terres agricoles doivent être utilisées à cette fin.

Lire aussi:  La Cour constitutionnelle italienne annule un référendum sur l'euthanasie parce qu'il "ne protège pas la vie".

La communication de l’exécutif européen prévoit un financement de 300 millions d’euros pour des biens et services en Ukraine dans le cadre du programme de soutien d’urgence, qui contribuera également à la reconstruction des petites infrastructures du pays ainsi qu’à la sécurisation de l’approvisionnement énergétique.

Bruxelles a également assoupli temporairement les exigences relatives aux importations d’aliments pour animaux, afin de tenter d’alléger la pression du marché dans ce secteur, et a proposé que les États membres communiquent des informations sur les stocks de certains produits sur une base mensuelle afin de disposer de données concrètes sur la disponibilité.

La Commission européenne a proposé de financer le stockage privé de la viande de porc, le secteur ayant été touché par la peste africaine ces derniers mois, et a demandé la création d’un cadre de crise temporaire pour les producteurs d’engrais et le secteur de la pêche, qui permettra de subventionner l’augmentation du coût des matières premières.

La Commission européenne a rappelé que les pays peuvent utiliser les programmes européens tels que celui qui soutient les banques alimentaires sur le marché de l’UE, le Fonds d’aide aux plus démunis (FEAD), et que les gouvernements peuvent réduire la TVA sur les aliments à zéro.

Article précédentDaryl et Maggie s’affrontent dans le trailer de The Walking Dead 11×15.
Article suivantAnesdor nomme le directeur général de Industrias Galfer au poste de vice-président de l’association.