Accueil Auto/moto La flotte d’ALD Automotive a clôturé l’année 2021 avec des émissions de...

La flotte d’ALD Automotive a clôturé l’année 2021 avec des émissions de CO2 inférieures de 10 % à celles de la flotte espagnole.

906
0

Marrakech, 28 Mar. (Maroc-Actu) –

La flotte de la société de location et de gestion de flotte ALD Automotive a clôturé l’année dernière avec des émissions moyennes de dioxyde de carbone (CO2) inférieures de près de 10 % à celles de l’ensemble du parc automobile national, selon une analyse de la société elle-même.

Plus précisément, l’entreprise, avec un total de 120,62 grammes de CO2 par kilomètre parcouru, a enregistré une moyenne de 13 grammes de moins que l’ensemble de la flotte espagnole, dont le chiffre moyen des émissions était de 133,67 grammes de CO2 par kilomètre.

Ces chiffres sont également inférieurs à la moyenne du marché du leasing qui, selon l’Association espagnole du leasing (AER), s’élevait à 128,89 grammes de CO2 par kilomètre parcouru à la fin de l’année précédente.

Lire aussi:  Ford va vendre plus de 600 000 véhicules électriques en Europe d'ici 2026 après avoir lancé sept nouveaux modèles.

D’autre part, la consommation moyenne de carburant de la flotte ALD en Espagne a été de 5,10 litres aux 100 kilomètres, en ligne avec le reste de la flotte de leasing, qui a atteint 5,14 litres/100 km. Le reste du marché, avec une consommation moyenne de 5,42 litres/100 km, a consommé en moyenne plus de 5% de plus que les véhicules enregistrés en leasing.

Le groupe ALD en Espagne a enregistré une augmentation des immatriculations de véhicules portant les labels  » Eco  » et  » Zéro  » en 2021, qui représentaient 31 % de la flotte, soit une augmentation de plus de 10 points de pourcentage par rapport à l’année précédente.

Lire aussi:  La Fondation Renault récompense trois projets caritatifs menés par des salariés

Ainsi, le nombre d’immatriculations de véhicules fonctionnant avec des énergies alternatives a été deux fois plus élevé que celui des véhicules à essence, qui représentent 15 % du parc. Le diesel, bien que représentant encore 54 % du total des immatriculations, a chuté de plus de 15 points de pourcentage en glissement annuel.

La stratégie mondiale de l’entreprise prévoit que les véhicules électriques représenteront 30 % de ses nouvelles livraisons de voitures d’ici 2025. En conséquence, les émissions moyennes de CO2 par véhicule pour les nouveaux contrats en 2025 devraient être inférieures d’au moins 40 % à celles de 2019.

Article précédentUkraine – Zelenski souligne à Scholz que la pression sur la Russie doit « continuer » et les sanctions « s’intensifier ».
Article suivantStellantis fabriquera à Turin les nouvelles Maserati GranTurismo, GranCabrio et Quattroporte ainsi que la prochaine Fiat 500.