Accueil Divertissements Le rideau est tombé sur le Festival international de théâtre universitaire en...

Le rideau est tombé sur le Festival international de théâtre universitaire en couronnant la pièce égyptienne « Negative Zero » avec le grand prix

45
0

Le rideau est tombé, samedi soir dernier, au Complexe Culturel Moulay Rachid de Casablanca, sur les activités de la trente-sixième édition du Festival International de Théâtre Universitaire, avec la pièce égyptienne « Négative Zéro » sacrée meilleure représentation théâtrale de cette session de l’année.
Ce spectacle théâtral de l’Université égyptienne d’Ain Shams, dirigé par Islam Khaled, aborde certains des fondements que l’être humain a pardonné dans les composantes de son humanité, qui sont l’une des plus grandes causes de dépression et de soins psychologiques. équilibre de soi et des autres.
En revanche, le prix spécial du jury a été attribué à la pièce « And Democracy, Damn ! » Pour le groupe de la Fondation Cours Florent Allemagne d’Allemagne. Le Prix de mise en scène théâtrale a été attribué à la réalisatrice Hana Kim, de l’Université Sungyu en Corée du Sud, tandis que Jesús Salgado, de l’Université espagnole de RESAD, a reçu la Mention du Prix de mise en scène.
Quant au prix du meilleur rôle masculin, il a été attribué à parts égales à Shaher et Mahmoud Tawfiq pour leurs rôles dans la pièce égyptienne « Negative Zero ». Le prix du meilleur rôle féminin a été décerné à l’Indonésienne Arviziato Rahmi pour son rôle dans la pièce « L’Astronomie qui reste silencieuse », tandis que le prix de mention a été remporté par l’actrice arménienne Emmy pour son rôle dans la pièce « Risk ».
Le prix de la meilleure scénographie est allé à la pièce égyptienne « Negative Zero ». Le comité a également remis un prix de mention en scénographie à la pièce indonésienne « L’astronomie qui reste silencieuse ». Cette année, le jury a également attribué le prix à feu Rachid El-Hadary pour la meilleure représentation théâtrale marocaine de l’année 2024, qui est revenu à la pièce « Abri » de la troupe de la Faculté des Arts et des Sciences Humaines de Mohammedia.
Dans une déclaration à l’Agence de presse maghrébine arabe, Ibrahim Fadadi, directeur du festival et doyen de la Faculté des arts et des sciences humaines de Namsik, a confirmé que la session de cette année s’est distinguée par une programmation riche et diversifiée, qui comprenait des représentations théâtrales de différents continents, qui ont été présentés dans de nombreux théâtres, maisons de jeunes, véhicules culturels et quartiers populaires. Pour la ville de Casablanca et certaines villes de la région également.
Il a ajouté qu’outre les représentations théâtrales, le programme de cette année comprenait également un certain nombre d’ateliers de formation au profit des étudiants et des passionnés de théâtre, ainsi que des séminaires scientifiques avec la participation d’artistes, d’universitaires et de chercheurs marocains et étrangers.
De son côté, l’actrice marocaine Siham Assif, membre du jury de cette session, a souligné que les représentations théâtrales de cette année ont été distinguées et de grande qualité, que ce soit au niveau du diagnostic, de la décoration ou des thèmes présentés, notant que le jury s’est appuyé sur sur des critères précis, incluant les aspects artistiques et techniques et le sujet. La question et l’harmonie entre le groupe afin de choisir les gagnants. Elle a souligné que la créativité constituait un critère important dans la sélection des lauréats, étant donné que ce festival est dédié aux jeunes énergies théâtrales qui doivent se distinguer par leur recherche d’innovation, d’innovation et de rupture avec les idées stéréotypées.
La cérémonie de clôture de la 36ème session de cet événement international, organisée par la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Nemsik – Université Hassan II de Casablanca, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été marquée par la projection d’une cassette institutionnelle. révélant les moments et les étapes les plus importants des activités du festival.
Des preuves d’appréciation ont également été présentées pour toutes les énergies qui ont été derrière l’activation des ateliers de formation, en plus de présenter un panel théâtral qui constitue le point culminant des ateliers de formation organisés au cours de cette session.

Lire aussi:  C'est le nouveau Capitaine Kirk de Paul Wesley dans Star Trek : Strange New Worlds.

Marrakech, 2024-07-10 18:00:22 (Maroc-Actu) –