Accueil L'International Triomphe Inattendu de la Gauche aux Législatives en France : Le ‘Front...

Triomphe Inattendu de la Gauche aux Législatives en France : Le ‘Front Républicain’ Entrave l’Extrême Droite

54
0

En France, les élections législatives anticipées du 7 juillet ont généré une surprise majeure. Le Nouveau Front Populaire (NFP) est arrivé en première position, surpassant le camp du président Macron, représenté par Ensemble, et le parti d’extrême droite du Rassemblement National (RN), qui était pourtant largement favori selon les sondages.

Le Front Républicain a-t-il porté ses fruits ?

Le « front républicain », construit entre les deux tours de scrutin pour contrer la vague RN, semble avoir été efficace. En effet, après 210 désistements de candidats du camp présidentiel ou de gauche, le NFP s’est retrouvé en tête des résultats.

Les forces politiques de l’Assemblée Nationale

Avec 182 députés, le NFP devient la première force politique à l’Assemblée nationale, en progression par rapport aux 151 élus de 2022. Des milliers de personnes se sont rassemblées place de la République pour célébrer ce succès de la gauche.

Lire aussi:  Macron réélu président de la République pour un second mandat

Le camp macroniste a résisté, réussissant à placer 163 députés. Malgré une perte de 82 sièges par rapport à il y a deux ans, le président Macron a évité une déroute plus significative suite à sa dissolution après une défaite aux élections européennes.

Le RN, malgré une augmentation du nombre de ses élus (143 députés, contre 89 en juin 2022), n’a pas réussi à réaliser son rêve d’une majorité absolue qui semblait à sa portée après le premier tour.

La France dans le brouillard politique

La tripartition des forces politiques laisse la France dans l’incertitude. Aucun bloc ne semble en mesure de composer seul un gouvernement à l’issue d’un scrutin qui a mobilisé 67% des électeurs, la plus forte participation depuis 1997.

Une coalition inédite en vue ?

Plusieurs scénarios se dessinent, y compris la constitution hypothétique d’un gouvernement technique. Les partis de gauche et le camp macroniste parviendront-ils à trouver un accord politique ? Les chefs du camp macroniste ont déjà annoncé leur volonté de travailler avec d’autres forces politiques, à l’exception du RN et de LFI.

Le parti de droite traditionnelle Les Républicains (LR), en dépit du ralliement de leur chef Éric Ciotti au RN, conserve 39 élus. Cependant, leur participation à une coalition est exclue.

Lire aussi:  Les ministres des Affaires étrangères des États du Conseil de coopération du Golfe soulignent la nécessité de l'engagement de l'Iran à respecter la souveraineté des pays
« Créer l’abcès »

Emmanuel Macron attend de voir la « structuration » de la nouvelle Assemblée à l’issue des élections législatives pour déterminer qui il appellera pour former un gouvernement. Cette période de flou sera également marquée par des négociations pour les postes-clés à l’Assemblée, avant l’ouverture le 18 juillet de la 17ème législature de la 5ème République française.