Accueil Economie 57% des entreprises considèrent que le climat des affaires est « normal...

57% des entreprises considèrent que le climat des affaires est « normal » au premier trimestre 2022

176
0

Bank Al-Maghrib a indiqué que le climat général des affaires dans le secteur, au cours du premier trimestre 2022, était « normal » pour 57% des entreprises, et « inadapté » pour 36% d’entre elles.
Les résultats trimestriels de l’enquête de conjoncture de Bank Al-Maghrib ont révélé que ce dernier pourcentage oscille entre 30% dans les « industries alimentaires », « industries chimiques et semi-chimiques », et 50% dans les « textiles et cuirs », alors que les acteurs du secteur « électricité » et électronique » à un environnement de travail « normal ».
La même source a indiqué que les conditions d’approvisionnement au cours du premier trimestre 2022 étaient « normales » selon 52% des fabricants, et « difficiles » selon 44% d’entre eux.
Selon la branche, les conditions de restauration étaient « normales » pour 67 % des entreprises opérant dans le domaine « mécanique et mines », 66 % dans le secteur « textile et cuir », 59 % dans les « industries alimentaires » et 40 %. pour cent dans « la chimie et les parasites ». Chimie, et 22% en « Électricité et Électronique ». En revanche, les conditions de restauration sont qualifiées de « difficiles » par 78 % des entreprises « électricité et électronique », 56 % des entreprises « chimie et semi-chimie », 38 % des entreprises « industries alimentaires » et 27 % des « entreprises ». entreprises du textile et du cuir ». », et 24 % en « mécanique et exploitation minière ».
Quant au niveau des stocks de matières premières et semi-finis dont disposent les entreprises contractantes, ils se situent à un niveau normal dans toutes les branches d’activités.
En ce qui concerne l’évolution du nombre de travailleurs, au cours des trois derniers mois, une stagnation devrait être enregistrée dans le nombre de travailleurs, en particulier dans les « industries alimentaires », « industries chimiques et semi-chimiques » et « électricité et électronique » . En revanche, 40 % des entreprises travaillant dans le domaine du « textile et cuir » signalent une augmentation du nombre de travailleurs dans le secteur, tandis que 46 % des entreprises des « industries mécaniques et minières » signalent une diminution du nombre de travailleurs. employés.
La même source ajoute qu’au cours des trois prochains mois, la plupart des constructeurs s’attendent à une stagnation du nombre d’employés.
Quant aux coûts de production au premier trimestre 2022, les industriels indiquent une hausse des coûts unitaires de production dans toutes les branches d’activité. Selon les constructeurs, cette augmentation est due à l’augmentation du coût des matières premières et de l’énergie.
La situation financière est également considérée comme « normale » pour 62% des industriels et « difficile » pour 25% d’entre eux. Selon la branche, ces pourcentages sont respectivement de 85% et 8% dans les « matériaux chimiques et semi-chimiques », 63% et 37% dans les « textiles et cuirs », et 58% et 37% dans l' »agroalimentaire ». .
En revanche, il a été qualifié de « difficile » par 71 % des entreprises « électriques et électroniques », et de « ordinaire » par 29 %. Quant à « la mécanique et les mines », la situation financière est « confortable » selon 44 % des industriels et normale selon 38 %.

Lire aussi:  Les prix du pétrole continuent de baisser et le Brent est en baisse de 4% à...

Mots clés

57 Entreprises, premier trimestre, pourcentage, sous-traitance, considéré comme « normal » dans le climat de 2022

Marrakech, 2022-05-10 19:21:40 (Maroc-Actu) –

Article précédentCréation de 24 660 entreprises à fin mars dernier
Article suivantCiné Atlas Corniche : Le premier complexe cinématographique d’El Jadida