Accueil L'International AMP : Somalie : huit personnes tuées dans une attaque contre une...

AMP : Somalie : huit personnes tuées dans une attaque contre une base militaire à Mogadiscio

781
0

La base de Halane, près de l’aéroport, accueille de nombreuses missions diplomatiques internationales.

Marrakech, 23 Mar. (Maroc-Actu) –

Au moins huit personnes, dont cinq étrangers, ont été tuées mercredi dans une attaque menée par des miliciens présumés du groupe terroriste Al Shabaab contre une base militaire située près de l’aéroport de la capitale, Mogadiscio, où se trouvent de nombreuses missions diplomatiques internationales.

Un porte-parole de la police somalienne, cité par la BBC, a déclaré que l’un des morts était un soldat de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), sans précision pour l’instant sur les nationalités ou les identités des autres victimes.

Lire aussi:  AMP - Ukraine - Les autorités russes détiennent plus de 850 personnes lors des manifestations contre l'invasion de l'Ukraine.

Des sources officielles citées par la chaîne de télévision somalienne SNTV ont également déclaré que deux assaillants ont été abattus alors qu’ils tentaient de pénétrer dans la base de Halane, près de l’aéroport international Adan Abulle. L’incident a eu lieu à l’entrée principale de l’établissement.

Al Shabaab a publié une déclaration dans laquelle il revendique l’attaque et affirme que ses miliciens ont réussi à pénétrer dans la base, qui abrite des ambassades telles que celles des États-Unis et du Royaume-Uni, ainsi que le siège de la mission des Nations unies, selon le portail d’information Goobjoog News.

Lire aussi:  AMP-Ukraine - La Russie déclare un cessez-le-feu pour permettre aux habitants de Mariupol et Volnovaja de partir

Les affrontements ont perturbé le travail du personnel de l’aéroport, mais aucune victime n’a été signalée jusqu’à présent parmi les forces de sécurité et les civils présents sur le site, selon le portail d’information Somali Guardian.

La Somalie, embourbée dans une crise politique depuis décembre 2020 en raison des nombreux reports des élections législatives et présidentielles, fait face à une augmentation du nombre d’attaques de la milice islamiste Al Shabaab – liée à l’organisation terroriste Al Qaeda – tant dans la capitale que dans d’autres régions du sud du pays.

Article précédentSeat change le type d’ERTE et ajoute les impacts possibles pour l’Ukraine et les transporteurs
Article suivantLe groupe Volkswagen va installer son usine de batteries à Sagunto (Valence).