Accueil L'International AMP-Ukraine : Harris met en garde contre des « coûts économiques sans précédent »...

AMP-Ukraine : Harris met en garde contre des « coûts économiques sans précédent » pour la Russie si elle décide d’envahir l’Ukraine

767
0

Cibler les sanctions contre des personnes, des institutions financières et des industries clés.

Marrakech, 19 févr. (Maroc-Actu) –

La vice-présidente américaine Kamala Harris a déclaré samedi que la Russie devra faire face à des coûts économiques « sans précédent » si elle décide finalement d’envahir l’Ukraine, ce qui entraînerait une batterie de sanctions « rapides, sévères et de soutien » contre des individus, des institutions financières et des industries clés du pays.

« Nous imposerons des sanctions financières d’une grande portée, des contrôles à l’exportation et nous viserons ceux qui sont complices d’une invasion non provoquée ou qui y contribuent », a prévenu la vice-présidente américaine lors de son intervention au deuxième jour de la conférence sur la sécurité de Munich.

« Que personne ne se fasse d’illusions : l’imposition de ces mesures infligera des dommages énormes aux responsables », a-t-elle déclaré.

Mme Harris a également insisté sur le fait que la Russie continue de se livrer à un exercice de « désinformation, de mensonge et de propagande » par lequel, a-t-elle dit, le Kremlin plaidera l’ignorance et l’innocence » tout en créant un « faux prétexte pour une invasion ». « Un livre de jeu », a-t-il ajouté, « que nous connaissons tous trop bien ».

Lire aussi:  VIDEO : L'ambassadeur du Maroc revient à Madrid après s'être retiré d'Espagne l'année dernière

Le vice-président a également confirmé que 6 000 soldats américains seraient envoyés en Roumanie, en Pologne et en Allemagne, mais a confirmé que les forces américaines ne combattraient pas à l’intérieur de l’Ukraine, mais qu’elles « défendraient chaque pouce du territoire de l’OTAN ».

Dans l’après-midi, M. Harris a rencontré le président ukrainien Volodimir Zelenski, à qui il a réitéré le soutien de Washington face à une éventuelle invasion russe.

« Si la Russie envahit à nouveau votre pays (…) nous imposerons des sanctions économiques rapides et sévères. Nous avons été clairs à ce sujet. Nous avons également indiqué clairement que nous préférerions que cette question soit résolue par voie diplomatique et nous restons ouverts aux moyens diplomatiques de résolution », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  VIDÉO : La Russie déclare que de nouvelles unités blindées commencent à se retirer de la zone proche de la frontière ukrainienne.

Depuis Munich, M. Harris a également souligné que ces sanctions seraient appliquées « à l’unisson avec nos alliés dans le monde entier ».

Pour sa part, M. Zelenski a remercié M. Harris pour le soutien des États-Unis. « Nous comprenons clairement ce qui se passe. C’est notre terre et tout ce que nous voulons, c’est la paix, ramener la paix dans notre pays », a-t-il déclaré.

Quoi qu’il en soit, Zelenski a appelé à des « mesures concrètes ». « Nous recevons un soutien de votre part pour notre capacité de défense, pour notre armée (…). C’est un sujet qui nous intéresse beaucoup ».

M. Zelenski a souligné que « notre armée forte protège l’Europe et nous voulons tous être un corps uni, un monde tourné vers un avenir pacifique ». « En tout état de cause, nous croyons en notre propre force et en notre force d’âme, en l’appui de nos partenaires, en notre armée », a-t-il déclaré.