Accueil Economie Annonce d’un programme de soutien aux commerçants touchés par le séisme d’Al...

Annonce d’un programme de soutien aux commerçants touchés par le séisme d’Al Haouz

204
0

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Riad Mazour, a annoncé avant-hier mardi, à la Chambre des conseillers, que son ministère avait préparé un programme pour accompagner les commerçants touchés par le « séisme d’Al Haouz ».
En réponse à une question orale sur « le rythme des commerçants dans les zones touchées par le séisme », Mazur a expliqué que ce programme est actuellement en cours d’évaluation par les autorités concernées dans l’espoir de le présenter au comité interministériel chargé de le programme général de reconstruction et de réhabilitation des zones touchées par le séisme.
Il a souligné que le ministère, dans le cadre d’un comité mixte local, a mené une recherche sur le terrain dans les magasins des zones touchées, grâce à laquelle les personnes touchées ont été comptées et des données ont été obtenues sur l’étendue des dommages causés aux magasins et aux équipements.
Mazour a indiqué que les données de terrain ont montré que 2.910 points de vente de commerce et de services ont été endommagés, dont 2.323 dans la province de Marrakech et 587 dans la province de Taroudant, soulignant qu’environ 36,4 pour cent des magasins touchés étaient liés à l’alimentation générale, tandis que les cafés et restaurants représentaient 15,6 pour cent. Les boucheries représentent 6,7 pour cent, le reste comprenant les magasins de vêtements et autres articles.
Concernant les superficies des magasins endommagés, le ministre a souligné que 44 pour cent d’entre eux ne dépassent pas 20 mètres carrés, tandis que 84 pour cent d’entre eux ont une superficie comprise entre 20 et 50 mètres carrés, indiquant que 45 pour cent des magasins ont été soit complètement démolis, soit ont menacé de s’effondrer, tandis que 51 pour cent d’entre eux ont subi des dommages matériels divers.
Concernant l’ampleur des dégâts causés aux marchandises, le ministre a indiqué que « 25 pour cent des commerçants ont vu leurs marchandises perdues, tandis que 45 pour cent d’entre eux ont subi des dommages variables à leurs marchandises », soulignant que les attentes des commerçants sont différentes et sont différentes. principalement représenté dans la reconstruction des magasins, ou dans la restauration des magasins qui ont subi des fissures. Pas sérieux, outre leur demande de soutien financier pour reconstituer les stocks et faire face à la baisse d’activité, ainsi que pour couvrir les dettes des clients et des fournisseurs.

Lire aussi:  Ulmas remporte le prix "Initiative RSE de l'année"

Marrakech, 2023-12-27 18:00:08 (Maroc-Actu) –

Article précédent2023 est l’année de la solidarité par excellence – bayanealyaoume
Article suivantLe film « Mémoire à oublier » du réalisateur marocain El Hawari Ghobari a remporté le grand prix