Accueil L'International Arabie Saoudite – Aramco a doublé son bénéfice en 2021 pour atteindre...

Arabie Saoudite – Aramco a doublé son bénéfice en 2021 pour atteindre près de 100 milliards d’euros

871
0

Marrakech, 21 Mar. (Maroc-Actu) –

Saudi Aramco a enregistré un bénéfice net attribuable de 105,387 milliards de dollars (95,351 milliards d’euros) en 2021, soit une amélioration de 114 % par rapport au bénéfice de la compagnie pétrolière d’État saoudienne l’année précédente, en raison de la hausse des prix du brut et de l’augmentation des marges dans l’activité chimique, a indiqué la société, qui vise à accroître sa capacité de production de pétrole et de gaz.

Ainsi, la compagnie pétrolière saoudienne a déclaré qu’elle allouera 75 milliards de dollars (67,857 milliards d’euros) aux dividendes, dont le versement de 18,8 milliards de dollars (17,009 milliards d’euros) correspondant au dividende du quatrième trimestre.

Le chiffre d’affaires d’Aramco pour l’ensemble de l’année dernière a atteint 400,468 milliards de dollars (362,331 milliards d’euros), soit 74,2 % de plus que les recettes affichées par la société un an plus tôt, tandis que les coûts d’exploitation de la société ont augmenté de 52 % pour atteindre 194,624 milliards de dollars (176,090 milliards d’euros).

Lire aussi:  Ukraine - Trump qualifie l'invasion russe d'"holocauste" et exhorte Poutine à cesser son agression

Pour l’exercice en cours, la compagnie pétrolière a sensiblement augmenté ses prévisions de dépenses d’investissement, qu’elle estime être de l’ordre de 40 à 50 milliards de dollars (36,19 à 45,238 milliards d’euros).

À cet égard, Aramco a annoncé son intention de porter sa capacité maximale durable de production de pétrole brut à 13 millions de barils par jour (mb/d) d’ici 2027, et d’augmenter potentiellement sa production de gaz de plus de 50 % d’ici 2030.

De même, dans son activité de raffinage, la société prévoit d’étendre sa capacité de transformation des liquides en produits chimiques à 4 mb/j, tandis qu’elle entend également développer d’importantes capacités d’exportation d’hydrogène et devenir un leader mondial du captage et du stockage du carbone (CSC).

Lire aussi:  L'Assemblée nationale du Nicaragua annule le statut juridique de six ONG pour non-respect de la législation nationale

« Bien que les conditions économiques se soient considérablement améliorées, les perspectives restent incertaines en raison d’un certain nombre de facteurs macroéconomiques et géopolitiques », a déclaré le président-directeur général d’Aramco, Amin H. Nasser.

« Notre plan d’investissement vise à tirer parti de la demande croissante à long terme d’une énergie fiable, abordable et de plus en plus sûre et durable », a-t-il ajouté.

Article précédentTwitter Spaces vous permet d’enregistrer et de partager des clips audio de 30 secondes
Article suivantSixt rejoint l’indice MDAX de la Bourse de Francfort (Allemagne).