Accueil Auto/moto Bridgestone renoue avec les bénéfices en 2021, après avoir gagné plus de...

Bridgestone renoue avec les bénéfices en 2021, après avoir gagné plus de 3 milliards d’euros

1011
0

Marrakech, 15 févr. (Maroc-Actu) –

Le fabricant japonais de pneumatiques Bridgestone renoue avec les bénéfices en 2021 après avoir enregistré un bénéfice attribuable de 394,037 milliards de yens (3,006 milliards d’euros), contre une perte de 23,301 milliards de yens (177 millions d’euros) l’année précédente.

Selon les données de l’entreprise, ces résultats s’expliquent par les différentes initiatives mises en œuvre, telles que le « renforcement de la stratégie commerciale premium » pour améliorer la rentabilité, et la réponse rapide à l’augmentation de la demande de pneus de remplacement.

Le chiffre d’affaires de Bridgestone a augmenté de 20,4 % l’année dernière pour atteindre 3,25 trillions de yens (24 794 millions d’euros), contre 2,99 trillions de yens (22 810 millions d’euros) l’année précédente.

Lire aussi:  Les victimes d'ententes entre fabricants peuvent demander une indemnisation jusqu'au 20 avril

Le bénéfice d’exploitation de la multinationale asiatique s’envole à 376,799 milliards de yens (2,874 milliards d’euros) en 2021, soit une hausse de 503 % par rapport aux 62,488 milliards de yens (476 millions d’euros) obtenus en 2020.

Tandis que le bénéfice d’exploitation ajusté du fabricant de pneus s’est élevé à 394,34 milliards de yens (3 007 millions d’euros), en hausse de 90,1 % par rapport aux 207,443 milliards de yens (1 582 millions d’euros) de 2020.

Pour l’exercice 2022, Bridgestone prévoit un bénéfice net attribuable de 280 milliards de yens (2,135 milliards d’euros), soit une baisse de 28,9%. En outre, il prévoit un chiffre d’affaires de 3,65 trillions de yens (27,842 milliards d’euros), en hausse de 12,4 %, et un bénéfice d’exploitation ajusté de 425 milliards de yens (3,241 milliards d’euros).

Lire aussi:  Ford suspend les activités de sa coentreprise en Russie en raison de la guerre en Ukraine.

En outre, la société a nommé l’Espagnol José Enrique González au poste de vice-président et directeur général de la région Europe du Sud, en remplacement de Stefano Parisi.

Ainsi, ce nouveau poste rejoint celui qu’il occupe déjà depuis 2018 en tant que vice-président et directeur général de la région Sud-Ouest, étendant ses responsabilités de l’Espagne et du Portugal à l’Italie, la Roumanie, la Bulgarie, la Grèce et les pays de l’Adriatique.

Entre-temps, Stefano Parisi a été nommé vice-président des solutions pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande au sein de Bridgestone Asia Pacific (BSCAP).

Article précédentAllemagne – Au moins un mort et 30 blessés après la collision de deux trains près de Munich, en Allemagne.
Article suivantSkoda lance la variante Monte Carlo de la Fabia plus sportive avec jusqu’à 150 ch.