Accueil Divertissements Clôture de la treizième édition du Festival International du Film Amazigh à...

Clôture de la treizième édition du Festival International du Film Amazigh à Agadir

665
0

Les activités de la treizième édition du Festival international du film amazigh « Esni n Org », qui s’est tenue du 29 septembre au 3 octobre, se sont conclues au Sahara Cinema Hall à Agadir, et les résultats du festival ont été les suivants :
Le prix de la solidarité Esni Norg est allé au réalisateur marocain Abdelaziz Ousayh pour la plupart de ses œuvres, et le prix « Lahya Edder » pour le court métrage, qui a été remporté par le film marocain « Tamdiazt » réalisé par Mohamed Amkhaou, pour le scénario de « Rachid Asalal. La réalisatrice marocaine « Fatima Matos » a remporté le prix du meilleur documentaire pour son film
« Family in Exile » est partagé à parts égales avec le film tunisien « Tamourtheou Azrou » réalisé par « Shahin Berish ».
Dans la catégorie long métrage, ses récompenses sont les suivantes :
Le prix de la meilleure caractérisation féminine, qui a été partagé à parts égales entre l’actrice kabyle française « Sasadet Mandi » pour son rôle dans le film « Le Tatouage » et l’actrice berbère « Amina Achaoui » pour tous ses rôles dans les films participant à cette session , et le prix du meilleur diagnostic masculin à parts égales entre les acteurs Les Marocains « Abdel-Latif Atef » et « Hussein Bardaouz » pour le film « Tamont Edern » réalisé par « Abdulaziz Ousayh », et le prix du meilleur scénario est allé au Français film « Tatoouma » réalisé par « Jean-Baptiste de Sau », tandis que le prix du meilleur scénario est revenu. Meilleur réalisateur, le film de fiction a été classé à parts égales entre le film algérien « Houshdardam » de « Samir Shimour » et le film marocain « Coco Coco » de « Hassan Maanani ».

Lire aussi:  Controverse autour d'une scène de The Batman et de la violence raciste : "Les gens ne prennent pas au sérieux la colère contre les Asiatiques".


Quant au grand prix pour Esni Nerg, il est allé au film marocain « Le feu de la bouche » du réalisateur marocain « Al-Hussein Al-Shakiri ».
A noter que cette séance, en partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe et le Conseil Municipal d’Agadir, la destination Souss-Massa, et avec la contribution du Centre du Cinéma Marocain, a vu la participation de 36 films entre fiction et documentaire , court et long.

Marrakech, 2022-10-04 19:09:05 (Maroc-Actu) –

Article précédentOPPO couronné par l’Impact Award et le Consumer Technology Innovation Award
Article suivantLes échanges commerciaux entre le Maroc et le Qatar dépassent les deux milliards de dirhams