Accueil Economie Coup d’envoi du forum « Maroc-Israël : Connecter pour l’innovation » à...

Coup d’envoi du forum « Maroc-Israël : Connecter pour l’innovation » à Casablanca

383
0

Les travaux du forum « Maroc-Israël : se connecter pour innover » ont été lancés à Casablanca, dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’innovation et de l’industrie de pointe.
Organisé en partenariat entre Start-Up Nation Central et Consensus Public Relations, ce forum se veut un événement unique réunissant des dirigeants marocains et israéliens, des secteurs privé et public, sur le thème de l’innovation technologique dans les domaines de l’alimentation, de l’eau , la logistique et l’énergie. et développement durable.
La cérémonie d’ouverture a été marquée par la conclusion de 13 protocoles d’accord relatifs au développement de solutions innovantes, qui ont été signés par les parties marocaine et israélienne dans le but de promouvoir les activités commerciales bilatérales (B2B) entre les acteurs économiques et commerciaux des deux pays. , ainsi que dans le but d’unifier les organes gouvernementaux des deux pays.
Le premier objectif de cet événement est de jeter des bases solides pour des opportunités d’affaires entre le Maroc et l’État d’Israël, de permettre aux entreprises des deux pays d’atteindre une valeur ajoutée pour ces secteurs, ainsi que d’explorer la possibilité de créer davantage d’opportunités d’emplois technologiques. dans le Royaume.
A cette occasion, le PDG de Start-Up Nation Central, Avi Hassoun, a souligné que le Maroc offre un cadre approprié qui aide à l’innovation, grâce à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a permis le développement d’un nouveau modèle de développement qui place la transformation au le centre de ses préoccupations.
« Aujourd’hui, nous ressentons une volonté de travailler ensemble dans l’intérêt de nos deux pays pour transformer davantage nos économies et répondre aux défis communs auxquels nous sommes confrontés », a déclaré le porte-parole, soulignant une série de possibilités qui s’offrent au Maroc à travers ses systèmes d’innovation intégrés.
Il a ajouté : « Nous cherchons à tisser des relations fortes entre les entreprises marocaines et israéliennes, car l’innovation nécessite l’établissement d’une coopération large et forte qui permet l’interconnexion entre les différents systèmes, ajoutant que les relations de coopération doivent être renforcées dans tous les secteurs publics et privés des deux pays. . »
Par ailleurs, Hassoun a évoqué la volonté affichée par les participants marocains d’échanger, d’apprendre et de participer, appelant à la poursuite de cette vision positive et sa concrétisation à travers les travaux du forum, qui permettront de jeter les bases d’une action commune.
Il a déclaré : « C’est une étape qui consacre les efforts continus de la diplomatie de l’innovation à travers laquelle nous aspirons à répondre aux défis communs des deux pays, en utilisant les connaissances et la technologie mutuelles pour approfondir nos relations bilatérales ».
Pour sa part, le chef du bureau de liaison israélien au Maroc, David Govrin, a qualifié cet événement d’unique et historique qui reflète la qualité des relations entre les deux pays, rappelant qu’il s’agit de « la plus grande conférence bilatérale jamais tenue au Maroc ».
Govrin a indiqué qu’il s’agit d’une incarnation du développement des relations bilatérales dans tous ses aspects, notamment dans le domaine de l’innovation, comme le meilleur moyen de relever les défis de notre temps, ajoutant que ce forum est invité à impliquer le secteur privé dans le efforts entrepris par les deux partis gouvernementaux.
Il a conclu que l’importance et la force des relations maroco-israéliennes reposent non seulement sur des intérêts économiques, mais aussi sur une culture et des valeurs partagées.
L’événement a été marqué par la diffusion du discours préenregistré du président israélien Isaac Herzog, avec la participation du conseiller de Sa Majesté André Azoulay, ainsi que du ministre chargé de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration Ghaith Mazor, ministre de l’Industrie et du Commerce Riyad Mazur, et le ministre des Transports et de la Logistique Mohamed Abdel Jalil.
Il est à noter que les activités de cet événement se prolongent jusqu’au 25 mai puisque son programme comprend une série d’ateliers, de séances d’affaires, de rencontres d’affaires bilatérales (B2B) et de rencontres de réseautage.
Il est à noter que (Start-Up Nation Central) est une organisation à but non lucratif dont le but est de travailler pour renforcer le système d’innovation israélien à travers le monde.

Lire aussi:  Les industries alimentaires et pharmaceutiques au Maroc attirent des investissements de 1,7

Marrakech, 2022-05-24 19:32:52 (Maroc-Actu) –

Article précédentTik Tok a l’intention de lancer des abonnements payants aux diffusions en streaming pour les créateurs de contenu
Article suivantLe groupe marocain Afma ouvre sa filiale en Côte d’Ivoire