Accueil Economie Des experts parient l’émergence d’une agriculture durable avec l’agriculture biologique

Des experts parient l’émergence d’une agriculture durable avec l’agriculture biologique

293
0

Lors de la première réunion de bilan des travaux du « Pôle de connaissances pour l’agriculture biologique en Afrique du Nord » (KHNA) au Maroc, les participants ont affirmé que l’agriculture biologique est un moyen essentiel pour l’émergence d’une agriculture durable.
Le directeur du Pôle de connaissances pour l’agriculture biologique en Afrique du Nord, Marcus Arbenz, a souligné que l’agriculture biologique contribue à soutenir des systèmes de production qui améliorent la sécurité alimentaire et les conditions de vie, tout en respectant les limites écologiques de la planète.
Dans une intervention lors de cette rencontre intitulée « Agriculture durable pour un développement intégré et innovant », Arbenz a indiqué que le Maroc dispose d’importantes capacités qui lui permettent de développer ce type d’agriculture sur ses terres.
A cet égard, le responsable a souligné l’importance de saisir les opportunités disponibles au niveau de l’exportation, qui ne sont toujours pas exploitées comme il se doit, avec la nécessité de fournir des terres agricoles vierges et vastes propices à la production biologique.
Pour sa part, l’experte et sociologue, Fatuma Al-Jarari, a souligné que la diffusion à grande échelle de l’agriculture biologique et de ses techniques est « une véritable incitation capable d’encourager diverses pratiques agricoles ».
Elle a ajouté qu' »en plus de leur rôle efficace dans la préservation de l’environnement et de l’élevage, les filières biologiques sont porteuses d’une grande et importante valeur ajoutée dans la vie économique et sociale au Maroc ».
Après avoir souligné l’importance de sensibiliser les producteurs, et la population en général, à l’importance de l’agriculture biologique, la porte-parole a souligné que cette rencontre constitue, avant tout, une occasion de renforcer la communication et l’échange d’expériences dans ce domaine, et de renforcer le rapprochement et la coopération entre partenaires locaux, Marocains et étrangers.
Dans un contexte connexe, Naglaa Ahmed, coordonnatrice du « Pôle de connaissances pour l’agriculture biologique en Afrique du Nord » en Égypte, a confirmé que cette réunion représente une occasion de faire le point sur la première phase des travaux et activités du Pôle au Maroc, en plus de créer une plate-forme de connaissances, qui comprend actuellement les résultats des résultats de la Commission au niveau de l’Égypte et de la Tunisie.
Elle a ajouté que cette réunion permettra de planifier la prochaine phase des travaux et des activités liées à la poursuite de l’échange d’expertise et d’expériences, tout en travaillant à l’élargissement des activités pour inclure les domaines du tourisme durable, de l’agro-industrie, de la préservation de la santé et de la consommation responsable. .
Cette rencontre a été marquée par l’organisation d’un prix récompensant les 10 meilleurs micro-projets, ainsi qu’une exposition de plus de 40 projets à petite échelle à travers le Maroc.

Lire aussi:  Signature d'un accord-cadre pour activer le nouveau plan de développement des centres techniques industriels

Marrakech, 2022-09-07 19:46:07 (Maroc-Actu) –

Article précédentPour une lecture objective de l’esthétique du cinéma marocain
Article suivantLe Festival du Film Euro-Africain de Tiznit dans sa troisième édition