Accueil Auto/moto Faurecia a réduit ses pertes de 79 % en 2021

Faurecia a réduit ses pertes de 79 % en 2021

933
0

Marrakech, 21 févr. (Maroc-Actu) –

Le fabricant de composants automobiles Faurecia a enregistré une perte nette de 79 millions d’euros en 2021, soit une baisse de 79,1 % par rapport aux 379 millions d’euros perdus un an plus tôt.

« Pour l’ensemble de l’année, nous avons réalisé une nouvelle fois de bonnes performances en termes de ventes, un solide levier d’exploitation et une importante génération de trésorerie. Tout cela malgré de graves pénuries de semi-conducteurs et une volatilité sans précédent de la production des fabricants », a déclaré Patrick Koller, PDG de Faurecia.

La société a réalisé un chiffre d’affaires de 15,618 milliards d’euros l’année dernière, soit une augmentation de 8,12 % par rapport aux 14,445 milliards d’euros réalisés en 2020. Le bénéfice d’exploitation de Faurecia a augmenté de 135 %, passant de 327 millions d’euros à 769 millions d’euros l’année dernière.

Lire aussi:  Le 22 avril, Motortec fournira les clés de l'avenir de l'atelier de réparation de véhicules.

À l’horizon 2022, Faurecia prévoit un chiffre d’affaires compris entre 17,5 et 18 milliards d’euros, ainsi qu’une marge opérationnelle comprise entre 6 et 7 %, proche des niveaux précoces.

« 2022 continuera d’être affecté par la pénurie de semi-conducteurs, qui devrait commencer à s’atténuer à partir du second semestre de l’année. Dans ce contexte, nous continuerons à contrôler rigoureusement les coûts et à nous concentrer sur l’efficacité opérationnelle afin d’améliorer continuellement nos résultats financiers », a déclaré le PDG de la société.

ACQUISITION MASSIVE

Le 7 février, le fournisseur français a annoncé l’acquisition de l’allemand Hella, et que le nom commun des deux groupes sera Forvia, bien qu’ils continuent à fonctionner comme deux sociétés juridiques distinctes.

Lire aussi:  Faconauto prévient que la grève des transports affecte déjà l'approvisionnement des concessionnaires.

En outre, les prévisions indiquent qu’en 2025, le groupe réalisera un chiffre d’affaires de 33 milliards d’euros et un bénéfice d’exploitation de 250 millions d’euros, l’impact sur les résultats de Faurecia devant atteindre 80 % en 2024.

Les synergies de revenus devraient atteindre entre 300 et 400 millions d’euros en 2025, et les optimisations de flux de trésorerie devraient générer environ 200 millions d’euros par an en moyenne entre 2022 et 2025.

En outre, la nouvelle entité vise à réaliser un chiffre d’affaires de plus de 33 milliards d’euros d’ici 2025, date à laquelle elle prévoit également d’afficher une marge opérationnelle de plus de 8,5 % et un flux de trésorerie net d’environ 1,75 milliard d’euros.

Article précédentLa police canadienne s’efforce d’empêcher que « personne ne redescende dans la rue ».
Article suivantJapon – Le Japon annule 683 trajets en train et 134 vols en raison de la neige à Hokkaido