Accueil Economie Fawzi Lekjaa réussit à absorber la colère des transports touristiques

Fawzi Lekjaa réussit à absorber la colère des transports touristiques

557
0

Après des mois de bras de fer entre les professionnels du secteur du transport touristique et les secteurs gouvernementaux concernés par leur dossier de demande, principalement lié au report du remboursement des dettes bancaires jusqu’à ce que la crise de la pandémie de Corona soit surmontée, ce dossier s’achemine vers une solution , après la rencontre des professionnels concernés avec Faouzi Lekjaa, le ministre délégué chargé du budget, et les instances représentatives des secteurs des assurances. et les banques, où ils ont obtenu la promesse de régler leurs problèmes.

Lakjaa a pu réunir au dialogue les professionnels du transport touristique avec les responsables du Groupement Professionnel des Banques et de l’Association Professionnelle des Sociétés Financières, après qu’ils n’aient pas été impliqués dans les séances de dialogue qui réunissaient les professionnels du transport touristique avec les responsables du Ministère de Transport et Tourisme, même si les professionnels les considèrent comme « la base du problème ».

Outre les points qui ont suscité des tensions entre les professionnels du transport touristique et les administrations concernées et les ont poussés à des vigiles et des sit-in qui ont duré près de deux mois, le problème du taux élevé des prêts pour l’achat de véhicules, qui revient à à 18 %, a été soulevée en réunion, car elle ne bénéficie pas de « leising » ; C’est ce que Mohamed Bamansour, secrétaire général de la Fédération nationale des transports touristiques au Maroc, a estimé « un très grand nombre pour les entreprises opérant dans ce secteur ».

Lire aussi:  L'interdiction de l'abattage des vaches laitières augmente le prix de la viande rouge sur le marché

Selon le secrétaire général de la Fédération nationale des transports touristiques au Maroc, le ministre des transports, qui était présent à la réunion, s’est étonné de l’application du pourcentage mentionné aux entreprises, d’autant plus que les données fournies par l’Association professionnelle des banques indiquent que 95 % des prêts bénéficient aux petites et très petites entreprises.

Les professionnels du transport touristique sont optimistes quant au règlement de leur dossier de demande après la réunion organisée par le ministre délégué chargé du budget, où Mohamed Bamansour a indiqué, dans une déclaration à Hespress, que les représentants des professionnels « étaient assis face à face, pour la première fois, avec des partis qui ne voulaient pas activer les propositions du gouvernement.

Et le même porte-parole de poursuivre en disant : « Si cette initiative avait eu lieu dès le début, nous n’aurions pas vécu les problèmes qui nous ont épuisés pendant deux ans, et nous ont poussés à faire un sit-in pendant plus d’un mois et une moitié. »

Les professionnels du transport touristique s’attendent à ce que la réunion élargie organisée par Fawzi Lakjaa donne des résultats positifs en leur faveur dans les prochains jours, les instances représentatives du secteur bancaire et des assurances leur ayant demandé de soumettre des notes concernant leurs revendications afin de les régler.

Lire aussi:  Emission d'un emprunt obligataire pour le prêt agricole au Maroc

En plus de réduire le prix des prêts d’achat de véhicules et de reporter le paiement des dettes contractées par les entrepreneurs de transport touristique en raison de la pandémie du virus Corona, les représentants des professionnels ont également soulevé la question de la rénovation de la gare de tramway, où ils ont exigé l’intégration du transport touristique dans ce projet soutenu par le gouvernement qui profite aux professionnels du secteur des taxis, autobus et camions.

Le ministre délégué chargé du budget a promis aux professionnels du transport touristique de poursuivre les séances de dialogue avec le reste des parties concernées jusqu’à ce que des solutions à leurs problèmes en suspens soient trouvées. Ce qui a causé leur satisfaction a été exprimé par Muhammad Bamansur en disant: « Nous sommes soulagés d’avoir ressenti le sérieux dans le traitement de notre dossier de demande, et pour la première fois une réunion de cette taille a eu lieu », ajoutant: « Aujourd’hui, nous avons été traité équitablement, et nous pensons que notre problème évolue vers une solution.

Vous pourriez également être intéressé par :

Les professionnels du transport touristique au Maroc se préparent à organiser une marche de protestation

Les professionnels du transport touristique se préparent à organiser une marche de protestation

almaghrib aujourd'hui

Marrakech, 2022-04-16 15:52:12 (Maroc-Actu) –

Article précédentL’Ukraine accuse la Russie d’avoir bloqué un cargo chargé de blé
Article suivantSaisie de viande avariée dans la communauté marocaine de Beni Mellal