Accueil Economie Hausse des prix des matières premières aux portes du Ramadan

Hausse des prix des matières premières aux portes du Ramadan

309
0

A l’approche du mois de Ramadan, les Marocains ont remarqué la hausse continue des prix de certains biens de consommation, qui connaissent une demande croissante pendant le mois de jeûne ; Alors que les services gouvernementaux ont confirmé que « les prix sont stables, compte tenu du volume des stocks qui devraient être disponibles pendant le Ramadan ».

Quelques jours avant le ramadan, les familles affluent vers les marchés et les centres commerciaux afin d’acquérir le matériel nécessaire ; Cependant, il s’étonne des augmentations qui enflamment les poches des citoyens.

Et les services gouvernementaux ont déclaré que « le volume des stocks et les quantités qui devraient être fournies et distribuées de nourriture et le reste des matériaux de base sont suffisants pour répondre à la demande pendant le mois béni du Ramadan et les mois à venir pour tous les matériaux et produits de base ». , surtout ceux qui sont abondants.

C’est le cas de l’huile, du poulet, des tomates et des dattes, indispensables sur les tables marocaines pendant le mois de jeûne. Alors que des sources officielles attribuaient les prix élevés sur le marché à l’existence de la spéculation et des monopoles.

Au premier rang des biens de consommation, qui ont connu une hausse des denrées alimentaires, le prix de l’huile de table est monté à 37 dirhams (deux litres), tandis que son prix atteignait 90 dirhams (5 litres).

Lire aussi:  Célébration du 100e anniversaire de la création de la zone industrielle, Ain Sebaa, Hay Al Muhammadi

Bouazza Al-Kharti, président de l’Université nationale pour la protection des consommateurs, a enregistré une augmentation des prix de certains consommables proposés sur le marché, notant que « malgré l’augmentation remarquable, il y a une abondance de matières, en particulier les légumes, les fruits et les légumineuses. « 

Al-Kharti a ajouté, dans un communiqué, que « les prix de certains matériaux sont élevés et ne conviennent pas au pouvoir d’achat des citoyens, à l’exception de certains matériaux subventionnés et réglementés tels que le sucre et le butane », notant que « tous les matériaux de base ont été inclus dans la hausse, en particulier les huiles et les graines de coton.

Le président de l’Université nationale pour la protection des consommateurs a expliqué que « le prix des dattes est toujours stable sur les marchés, contrairement à ce qui était promu dans certains médias », notant qu' »une tournée des marchés montre que le prix est compris entre 20 et 120 dirhams », et il a poursuivi,« Le prix des tomates est ce qu’il est encore élevé malgré les assurances du gouvernement, à cause de la spéculation.

Lire aussi:  La Banque africaine de développement injecte 1 milliard de dollars pour soutenir l'économie

Le même porte-parole a déclaré que « les prix du poulet et de la viande ont également connu une augmentation importante, en raison de la composition de l’alimentation et de la présence de courtiers monopolisant les marchés nationaux », appelant les autorités gouvernementales à intensifier la surveillance des marchés, « en attendant en l’absence de concurrence et la fermeture du marché aux entreprises étrangères pour investir dans le domaine des denrées alimentaires. »

Abdel-Wafi Laftit, le ministre de l’Intérieur, avait instruit les gouverneurs et les travailleurs de mobiliser et de coordonner les efforts de tous les acteurs au niveau local, avec la vigilance nécessaire pour surveiller toute perturbation potentielle des circuits d’approvisionnement et de distribution, et faire face avec l’efficacité et la rapidité requises.

Le ministre a également appelé les gouverneurs et les travailleurs à garantir le respect des exigences légales et à activer les procédures d’interdiction existantes contre tous les contrevenants dont il est prouvé qu’ils sont impliqués dans la commission d’infractions qui affectent les règles de concurrence loyale, les droits des consommateurs ou la santé publique. et la sécurité des citoyens.

Vous pouvez également être intéressé par

Marrakech, 2022-03-23 10:35:04 (Maroc-Actu) –

Article précédentLa Russie bloque le service Google Actualités en raison de la guerre en
Article suivantLa NASA annonce l’existence de 5 000 planètes habitables à l’extérieur