Accueil Divertissements Ismail Abdullah : L’Autorité du Théâtre Arabe tient à donner à cette...

Ismail Abdullah : L’Autorité du Théâtre Arabe tient à donner à cette journée une importance qui convienne au statut du théâtre arabe sur la scène théâtrale mondiale

379
0

Le secrétaire général de l’Autorité du théâtre arabe, Ismail Abdullah, a annoncé la sélection de l’artiste de théâtre irakien, le Dr Jawad Al-Asadi, pour être l’auteur de la seizième édition du message de la Journée du théâtre arabe pour l’année 2023, qui tombe le dix janvier, où le grand auteur et metteur en scène de théâtre délivrera son message en ce jour lors de l’ouverture de la treizième session du Festival de Théâtre Arabe, organisé par l’Autorité du Théâtre Arabe en coopération avec le Ministère Marocain de la Jeunesse, Culture et Communication à Casablanca.
Ismail Abdullah a exprimé sa fierté de la stature arabe distinguée, Jawad Al-Asadi, propriétaire de l’empreinte créative bien connue du théâtre arabe en plus de ses créations théoriques, soulignant que l’Autorité du théâtre arabe, depuis le lancement de cette journée importante à le calendrier du théâtre arabe, a tenu à lui donner une importance digne de la réalité du théâtre arabe, de ses aspirations et de sa position. Sur la carte du monde, les ministres arabes de la culture ont adopté le 10 janvier comme une occasion arabe pour que le théâtre soit célébré dans tous les pays arabes.
Le Secrétaire général de l’Autorité du théâtre arabe a adressé ses salutations et sa gratitude à toutes les personnalités qui ont continué à écrire des messages importants en ce jour, à commencer par Yaqoub Al-Shadrawi en 2008, Samiha Ayoub 2009, Izz Al-Din Al-Madani 2010, Youssef Al-Ani 2011, Suad Abdullah 2012, Soraya Jubran 2013, Dr Sultan Bin Muhammad Al Qasimi 2014, Youssef Aidabi 2015, Zeinati Qudsia 2016, Hatem Al-Sayed 2017, Farhan Bulbul 2018, Sayed Ahmed Aqami 2019, Khalifa Al-Arifi 2020, Autorité du théâtre arabe 2021, Rafiq Ali Ahmed 2022.
Le Secrétaire général a déclaré que l’autorité a publié un livre documentaire qui comprend entre ses deux couvertures tous ces messages, pour être un supplément et une référence pour tous les dramaturges au fil des ans, car il contient de la sagesse, des visions éclairantes et un appel à la vie et faire du théâtre une école d’éthique et de liberté, cet important appel que Son Altesse Cheikh Dr. Sultan bin Mohammed Al Qasimi, son message en 2014.
Il convient de noter que le grand artiste de théâtre Jawad Al-Asadi est diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Bagdad – 1972. Il a obtenu un doctorat de Bulgarie – Sofia – 1983 – pour sa thèse « Le théâtre irakien contemporain et le problème du théâtre performance ».
Il a remporté de nombreux prix importants, notamment :
> Prix de la Fondation néerlandaise Prince Claus pour l’ensemble de ses textes théâtraux, considéré comme l’un des prix européens les plus importants – 2004.
> Prix Sultan Qaboos – Oman, Mascate – 2006 pour ses scénarios théâtraux.
> Prix de la Fondation de la Pensée Arabe pour la pièce Baghdadi Bath – 2009.
> Le Grand Prix du Festival International de Carthage – 1985 pour la pièce Brins d’Argent, écrite et mise en scène.
> Prix de mise en scène et d’interprétation au Festival international de théâtre expérimental du Caire 1993 pour la pièce « Taqasem Ala Al-Anbar ».
> Deux prix d’or au Festival International de Carthage pour la pièce The Family Tut 1983.
> Deux médailles d’or au Festival International de Carthage pour la pièce du café, la production du Théâtre National de Sharjah 1997.
La mémoire du théâtre dans le monde arabe et dans le monde conserve également des expériences distinguées créées par Al-Asadi, qui a commencé sa carrière créative avec le Théâtre national palestinien. :
> Miss Julia dans la ville d’Utopri en Suède au Théâtre Inkret – 1998, avec des acteurs arabes et suédois.
> Le chef du Jaber mamelouk avec des représentants de l’Espagne dans la ville de Valence.
> Femmes en guerre avec des actrices algériennes à Rome – 1999.
> Les Femmes de Garcia Lorca à Cannes, France – 1998.
> Les deux bonnes sur la scène de la Maison des cultures du monde à Berlin et Paris, 1996-1999.
> Femmes en guerre 2004 à Bagdad.
> Partages sur la vie à Bagdad 2017.
> Les deux bonnes avec des comédiens marocains au sein de la troupe Douz, théâtre à Marrakech
Al-Asadi a également publié de nombreux livres documentant son expérience et ses textes, dont certains ont été traduits dans plusieurs langues vivantes, notamment :
« Le théâtre est mon paradis ». « L’esthétique de la répétition ». « Théâtre de la lumière amère ». « La mort comme texte ». « Ashoura », traduit en langues (français – allemand). « Femmes en guerre ». « Un amour chaud ». « Où Ville ». « Oubliez Hamlet ». « Une femme pour deux hommes ». « Tableau de texte ». « Bain de Bagdad ». « Des années ont passé sans toi. » « Le mastaba ». « Cordes d’argent ».

Lire aussi:  Festival international du film du Caire en sa quarante-quatrième session

Mots clés

L’importance de donner à Ismael Abd Al-Alam Al-Arabi Al-Arabiya Allah: L’Autorité, le théâtre, Al-Mashha, aujourd’hui, dans une position, convenable, passionné, le dramaturge, sur, dans, pour, le théâtre, ce

Marrakech, 2022-07-21 19:35:21 (Maroc-Actu) –

Article précédentOPPO annonce un partenariat avec l’UEFA et son engagement à célébrer le jeu
Article suivantHenschel préconise des politiques complémentaires telles que celles contenues dans le nouveau modèle de développement