Accueil Economie La Banque européenne lance une ligne de 163 millions d’euros

La Banque européenne lance une ligne de 163 millions d’euros

339
0

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement a lancé, mardi à Casablanca, la ligne de financement marocaine de l’économie verte « Green Economy Finance Facility Morocco 2 » (GEFF II), dotée d’une enveloppe financière estimée à 163 millions d’euros. La « Green Economy Finance Facility Morocco 2 » est une ligne de financement pour l’énergie durable Dédiée aux entreprises marocaines, développée par la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement avec le soutien de l’Union Européenne et du Fonds Vert pour le Climat, dans le but d’apporter des financements complémentaires pour les investissements verts pour les entreprises privées, en particulier dans les domaines de l’énergie durable, de la conservation de l’eau, de la réduction des déchets, des technologies vertes et de l’adaptation au changement climatique. . Dans un discours prononcé à cette occasion, le directeur général de la région sud et est de la Méditerranée à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, Heike Harmgart, a indiqué qu’il s’agit du troisième programme de financement vert lancé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. au Maroc, qui se veut une véritable preuve de la réussite des programmes précédents.

Lire aussi:  Des avions capables d'emporter 12 bombes ou missiles à guidage laser sont en route vers le Maroc.

Harmgart a ajouté que ce programme vise à développer et à améliorer la compétitivité des entreprises marocaines, tout en travaillant en même temps à réduire les émissions de dioxyde de carbone. Pour sa part, le secrétaire général du secteur du développement durable au ministère de la transition énergétique et du développement durable, Mohamed Benyahia, a souligné que le lancement de cette ligne de financement est intervenu au bon moment, compte tenu du dynamisme que connaît le Maroc dans les domaines de la l’environnement et le développement durable, et la nécessité d’une relance verte globale de l’économie. Crise post-Covid-19.

Ben Yahia a ajouté que cette ligne de financement vise à consolider davantage les acquis et à contribuer aux efforts du Maroc pour libérer le potentiel économique et restaurer le dynamisme du secteur privé au Maroc. Pour sa part, le chef adjoint de la délégation de l’Union européenne au Maroc, Alessio Capilani, a indiqué que la transition vers une économie verte nécessite de suivre le rythme d’une consultance pour permettre aux banques partenaires d’encadrer les petites et moyennes entreprises. Kapilani a également souligné que le Maroc est un partenaire majeur de l’Union européenne dans la lutte contre le changement climatique grâce à la politique climatique et énergétique ambitieuse menée par le Royaume, rappelant dans ce contexte le partenariat vert entre l’Union européenne et le Maroc, qui met en évidence en détail l’ambition commune sur le climat, l’environnement et l’économie verte.

Lire aussi:  Un rapport révèle le pourcentage de dépendance du Maroc aux denrées alimentaires

Il a souligné que ce partenariat vert est « le premier du genre entre l’Union européenne et un pays partenaire, ce qui indique l’importance de cette coopération avec le Maroc ». Ou crédit-bail par l’intermédiaire d’une institution financière, et assistance technique gratuite, en plus des subventions d’investissement, d’un montant de 10% du financement, reçues après l’audit du projet.

Vous pourriez également être intéressé par :

Marrakech, 2022-03-30 10:29:02 (Maroc-Actu) –

Article précédentElon Musk propose de racheter Twitter pour 41,39 milliards
Article suivantFacebook dépense le plus pour la sécurité personnelle au monde