Accueil L'International La Russie fait valoir que Renaud n’était pas un journaliste et que...

La Russie fait valoir que Renaud n’était pas un journaliste et que ce sont les troupes ukrainiennes qui lui ont tiré dessus.

721
0

Marrakech, Mar. 14. (Maroc-Actu) –

L’ambassadeur russe à l’ONU, Vasili Nebenzia, a déclaré lundi au Conseil de sécurité de l’ONU que l’Américain Brent Renaud, mort dimanche à Irpin, dans la banlieue de Kiev, « n’était pas un journaliste » et a imputé aux forces ukrainiennes la responsabilité de la fusillade qui l’a tué.

« Nous regrettons tous les morts du conflit, mais je tiens à apporter deux précisions. Tout d’abord, il n’est pas un journaliste. Le New York Times l’a dit lui-même », a déclaré M. Nebenzia, selon la presse russe.

Lire aussi:  Ukraine - L'ONU nomme un médiateur pour négocier un "cessez-le-feu humanitaire" en Ukraine

« Deuxièmement, Irpin est entièrement sous le contrôle des forces armées ukrainiennes et des unités ukrainiennes. Selon son collègue, qui a survécu à l’incident, ce sont eux qui ont ouvert le feu sur son véhicule », a-t-il fait valoir.

Renaud est mort dimanche après avoir été abattu alors qu’il se rendait avec un autre Américain, qui était blessé, pour filmer des personnes déplacées par la guerre. Le partenaire de Renaud a déclaré qu’on leur a tiré dessus après avoir fait demi-tour à un poste de contrôle.

Lire aussi:  Mali - La France met fin à sa plus grande opération à l'étranger en quittant le Mali

Renaud était porteur d’une carte de presse du « New York Times ». C’est pourquoi les autorités ukrainiennes, qui attribuent sa mort à la Russie, ont initialement déclaré qu’il était journaliste pour le Times. Le magazine Time a confirmé que Renaud a travaillé pour la publication en filmant des images de réfugiés.

Article précédentLa fin du Projet Adam, expliquée : Comment le paradoxe temporel est-il résolu ?
Article suivantStellantis propose à ses employés de Vigo une prime variable de plus de 2 300 euros.