Accueil Auto/moto L’Audiencia Nacional ordonne d’informer les personnes touchées par le « dieselgate ».

L’Audiencia Nacional ordonne d’informer les personnes touchées par le « dieselgate ».

900
0

Un nouveau délai de cinq ans s’ouvre pour que les personnes concernées puissent demander des comptes.

Marrakech, 4 Mar. (Maroc-Actu) –

La Cour nationale a ordonné la notification à toutes les parties concernées du transfert de la procédure pénale en Allemagne dans l’affaire du « dieselgate », afin qu’elles puissent demander une indemnisation.

L’ordonnance rendue par le Juzgado Central de Instrucción numéro deux de Madrid reprend les allégations formulées précédemment par l’Agrupación de Afectados por Volkswagen.

Le document reconnaît « l’intérêt légitime des propriétaires des véhicules affectés par la fraude aux émissions polluantes causée par le groupe Volkswagen, de savoir que la procédure se poursuivra en Allemagne, afin que, le cas échéant, ils puissent comparaître dans cette même procédure, puisqu’il n’est pas possible de le faire actuellement, ainsi que pour l’exercice éventuel des actions civiles pertinentes ».

Lire aussi:  Renault dévoile l'extérieur du nouveau SUV Austral, qui sera dévoilé le 8 mars.

Selon l’arrêté, il a été convenu d’envoyer une lettre officielle au ministère de l’Industrie afin de canaliser la notification de ce transfert aux propriétaires des véhicules concernés, afin qu’ils puissent librement exercer les actions civiles d’indemnisation qui pourraient correspondre à leurs droits.

NOUVEAU DÉLAI DE 5 ANS POUR FAIRE VALOIR SA RESPONSABILITÉ

Les personnes concernées qui n’ont pas encore pris part à la procédure pénale ou qui n’ont pas encore engagé d’actions civiles en vue d’obtenir une indemnisation disposent désormais d’un nouveau délai de cinq ans pour exiger la responsabilité du constructeur (Volkswagen Group AG) et du distributeur en Espagne.

La Direction générale de la circulation a envoyé une notification à chaque personne concernée, la sommant de se rendre dans les centres autorisés par la marque pour modifier le logiciel installé dans les véhicules afin de falsifier les véritables données de pollution lors des tests du contrôle technique des véhicules.

Lire aussi:  Motortec reconnaît les efforts du marché secondaire de l'automobile lors des Innovation Gallery Awards.

Cependant, la DGT n’a pas prévenu qu’en plus de la modification du logiciel, ils avaient également droit à une indemnisation de la part du constructeur automobile allemand. Cette demande des parties concernées a été reconnue aujourd’hui par l’Audience nationale, qui demandera au ministère de l’Industrie de notifier à chacune des victimes la possibilité de réclamer cette indemnisation.

Le président de l’Agrupación de Afectados por Volkswagen, Alberto Rey, s’est dit satisfait de ce résultat et a invité toutes les personnes concernées qui n’ont pas encore fait de réclamation à le faire maintenant.

Article précédentUkraine – Le président ukrainien et les sénateurs américains se réunissent par vidéoconférence samedi.
Article suivantUkraine – Les États-Unis affirment que la Russie pourrait déployer jusqu’à 1 000 mercenaires sur le sol ukrainien.