Accueil Auto/moto Le gouvernement espère attirer des usines de batteries en Espagne grâce au...

Le gouvernement espère attirer des usines de batteries en Espagne grâce au permis pour véhicules électriques

682
0

Maroto affirme que nous sommes à « l’heure du rabais » pour convoquer l’allocation pour véhicule électrique

Marrakech, 17 févr. (Maroc-Actu) –

La ministre de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme, Mme Reyes Maroto, s’est dite convaincue que le projet stratégique de relance et de transformation économique (Perte) pour les véhicules électriques et connectés attirera de nouvelles usines de batteries en Espagne.

M. Maroto a déclaré lors du forum sur la nouvelle économie que le secteur privé « est très enthousiaste » à propos de Perte et a ajouté que le gouvernement est enthousiaste à l’idée d’attirer des usines de batteries, ce qui renforcera la chaîne de valeur de l’industrie espagnole.

Le responsable du ministère de l’industrie, du commerce et du tourisme a souligné que le gouvernement se trouve « dans les dernières étapes » de l’appel de Perte, dont le processus de développement est « très avancé ».

Lire aussi:  Maserati dévoile le SUV Grecale avec des moteurs à combustion, hybride et électrique

« Nous sommes en train de terminer la rédaction de ce qui va être le grand appel à l’investissement dans la chaîne de valeur industrielle, nous parlons de 2 975 millions d’euros que nous allons mobiliser et clairement l’attente du secteur pour que nous puissions canaliser tous ces projets dans le Journal officiel de l’État », a-t-il indiqué.

La ministre a insisté une fois de plus sur le fait que l’on espère lancer rapidement l’appel à propositions afin que les projets se concrétisent et que ces investissements soient déjà visibles sur le territoire espagnol, soulignant l’importance des investissements tant espagnols qu’étrangers qui  » voient l’Espagne comme un endroit où investir « .

Lire aussi:  Nissan et Endesa vont collaborer à un projet d'économie circulaire à Melilla

M. Maroto a également voulu souligner la valeur de l’électrification des usines en Espagne, qui sont pratiquement passées de 4 % de véhicules électrifiés à 11,1 % du total produit.

Enfin, il a remercié l’ensemble de la chaîne de valeur pour sa collaboration à ce projet, des associations de fabricants (Anfac) et des concessionnaires (Faconauto) au secteur technologique et au secteur de l’énergie.

« Ensemble, nous sommes inarrêtables, nous le constatons chaque fois que nous allons vendre l’Espagne à l’étranger. Ainsi, en travaillant ensemble, je suis convaincue que nous allons atteindre les résultats que nous nous sommes fixés », a-t-elle déclaré.

Article précédentVIDÉO : La Russie déclare que de nouvelles unités blindées commencent à se retirer de la zone proche de la frontière ukrainienne.
Article suivantLe vaisseau russe Progress transporte 2,5 tonnes de fret vers la station spatiale.