Accueil L'International Le premier convoi d’Espagnols escorté par la police passe la frontière et...

Le premier convoi d’Espagnols escorté par la police passe la frontière et se trouve « en sécurité » en Pologne.

845
0

Marrakech, 26 févr. (Maroc-Actu) –

Le premier convoi escorté par la police nationale vient de franchir la frontière et les 40 civils qui le composaient sont désormais en sécurité en Pologne, selon des sources du ministère de l’Intérieur, rapportées par Europa Press.

En plus des agents qui ont escorté le convoi en Ukraine, un autre groupe d’une vingtaine d’agents GEO se trouvait à la frontière pour faciliter le passage. Les civils, désormais du côté polonais, sont montés dans un bus qui les conduira à un aéroport pour être rapatriés en Espagne.

Dans le cadre de l’opération « Prusse », la police nationale assure la sécurité des deux convois partis de l’ambassade d’Espagne à Kiev pour évacuer le personnel consulaire et les citoyens espagnols.

Lire aussi:  Le président polonais ratifie une loi visant à augmenter le budget de la défense et à doubler les effectifs de l'armée

L’ambassade disposait déjà d’une équipe de sécurité de la police nationale qui a été renforcée la semaine dernière par un groupe GEO. Comme des sources du ministère de l’Intérieur l’ont indiqué à Europa Press, la police a également été chargée de sécuriser physiquement le bâtiment de l’ambassade d’Espagne après le départ du deuxième et dernier convoi de ce matin, dans lequel se trouve l’ambassadeur.

En outre, les officiers ont été chargés de descendre le drapeau national du quartier général, qu’ils garderont jusqu’en Espagne. Parallèlement au travail de sécurité, les agents s’occupent des besoins des personnes évacuées (eau, nourriture et assainissement).

Le départ de l’ambassadeur en Ukraine, Silvia Cortés, ainsi que d’une centaine d’Espagnols qui se trouvaient encore à Kiev, a été annoncé vendredi par le ministre des Affaires étrangères, de l’UE et de la Coopération, José Manuel Albares. Il a indiqué que Cortés, ainsi que ce qui restait du personnel de l’ambassade après avoir été réduit au minimum indispensable, partaient en convoi pour la Pologne.

Lire aussi:  Pérou - L'opposition péruvienne présente une nouvelle motion de censure contre le président Castillo.

Mardi dernier, un autre convoi est parti avec 50 autres Espagnols, laissant une centaine de personnes en Ukraine, principalement des doubles nationaux et des personnes aux racines profondes qui avaient déjà fait savoir qu’elles ne quitteraient pas le pays. Le ministère des Affaires étrangères leur a recommandé de limiter autant que possible leurs déplacements et de rester dans un lieu sûr, en contact permanent avec les autorités espagnoles.

Article précédentUkraine – La Russie oppose son veto à la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant l’invasion de l’Ukraine
Article suivantCharlize Theron a demandé une protection après sa bagarre avec Tom Hardy sur le tournage de Mad Max : « J’avais vraiment peur ».