Accueil Economie Le secteur des assurances maintient sa résilience malgré la situation économique difficile

Le secteur des assurances maintient sa résilience malgré la situation économique difficile

275
0

Le Comité de coordination et de surveillance de l’ensemble des risques a indiqué, lors de sa réunion d’avant-hier, mardi, au siège de Bank Al-Maghrib, que le secteur des assurances a poursuivi son développement et maintenu sa résilience malgré la conjoncture économique difficile, caractérisée par une forte ralentissement de la croissance économique nationale en 2022 et la hausse des taux d’intérêt dans un contexte de pressions inflationnistes croissantes. .
Bank Al-Maghrib indique, dans un communiqué publié à l’issue de la 17ème réunion du Comité de Coordination et de Contrôle des Risques Globaux, qu’avec un volume de transactions s’élevant à 53,8 milliards de dirhams en 2022, le secteur a su maintenir une bonne dynamique de croissance (+ 8,5 pour cent), qui concernaient les sous-secteurs de l’assurance. Assurance vie (+ 10,7%) et non vie (+ 6,6%), notant que cette croissance, conjuguée à l’amélioration du volume des dommages dans la branche non vie, a permis une augmentation de la marge d’exploitation de 36,6%. .
Il a ajouté que le secteur était affecté par les conditions défavorables du marché financier. Ainsi, la valeur latente des actifs a diminué de 53,8% et son résultat financier a diminué de 23,8%.
Et il a été constaté que malgré ces performances négatives sur l’emploi, le secteur des assurances a réalisé en 2022 un résultat positif à hauteur de 4 milliards de dirhams (+1,8%), le rendement des fonds propres ayant atteint 9,4%, en baisse de 10 points de base par rapport à à 2021.
En revanche, la baisse de la valeur latente des actifs a directement affecté la marge de solvabilité du secteur, qui est tombée à 312,7% contre 370,4% un an plus tôt. Cette marge, calculée dans le cadre du régime prudentiel actuel, reste supérieure à la limite réglementaire, mais ne couvre à ce stade que le risque de souscription.
Quant aux stress tests, ils indiquent que les compagnies d’assurance ont une bonne capacité à résister à des conditions macroéconomiques et techniques défavorables.
Au cours de cette réunion, le comité a examiné et approuvé le rapport de stabilité financière pour l’année 2022, et a passé en revue les progrès réalisés sur la feuille de route de stabilité financière pour la période 2022-2024.
Il a également examiné la synthèse des travaux de sa sous-commission mensuelle et a constaté que les indicateurs de suivi indiquent toujours la solidité et la pérennité du secteur financier marocain.

Lire aussi:  Poutine confirme que le dollar est devenu une monnaie non sécurisée

Marrakech, 2023-07-05 18:08:49 (Maroc-Actu) –

Article précédentEnviron 900 000 passagers transportés par train pendant la période de l’Aïd al-Adha
Article suivantYaza Genini conclut sa tournée cinématographique à Meknès