Accueil Divertissements Le volet « Cinéma pour enfants » de la FFICAK rapproche les...

Le volet « Cinéma pour enfants » de la FFICAK rapproche les étudiants et étudiantes des institutions de la province de Khouribga des mondes cinématographiques.

153
0

Dans le cadre de la 24ème session du Festival International du Film Africain de Khouribga (11 au 18 mai), des manifestations artistiques ont été organisées à destination des étudiants et étudiantes des établissements d’enseignement de la région, et visaient à les rapprocher des spécificités du cinéma africain. un « septième art » aux accents africains. Ces manifestations artistiques, organisées par la Médiathèque, dans le cadre de la programmation «Cinéma pour enfants», considérée comme l’une des composantes les plus importantes du Festival international du cinéma africain de Khouribga, ont ciblé environ un millier d’étudiants et d’étudiantes poursuivant leurs études. études primaires dans des établissements d’enseignement publics et privés, tels que les écoles primaires Fatima Al-Zahraa et Ibn Al-Haytham. .

Les étudiants et étudiantes ont eu droit à des performances et des animations en arabe et en français, d’autres en dialecte, et d’autres segments activés par le collectif activiste Hisham Sakuma, qui traitaient de sujets d’une grande importance pour les étudiants, et ont été placés dans un contexte comique et sarcastique. formulaire. Hisham Sakuma a confirmé que les enfants appréciaient ce type de démonstrations artistiques et d’activités récréatives parallèles, qui les incitent à réussir et à étudier. Skouma a expliqué, dans une déclaration à l’Agence de Presse Maghreb Arabe, que la section « Cinéma pour enfants » du Festival international du cinéma africain de Khouribga est considérée comme une occasion appropriée pour rappeler l’importance de l’image et ses multiples usages, au profit des jeunes. personnes. Afin que le festival reste un espace incubateur de rencontres et de candidatures intellectuelles, culturelles et artistiques répondant à tous les goûts et ciblant tous les segments, la Fondation du Festival International du Cinéma Africain de Khouribga a rédigé une programmation diversifiée qui comprend plusieurs sections et des activités riches, répondant aux aspirations, et consacrant l’esprit de développement et de continuité de cet événement international sous une forme nouvelle. Ce festival célèbre le septième art et la production cinématographique africaine, valorise l’image du Royaume et met en valeur ses caractéristiques et capacités dans le domaine cinématographique, ainsi que son interaction avec le cinéma des pays africains. Cette manifestation artistique, dont le cinéma malien est l’invité d’honneur, vise à consolider la dimension culturelle de la politique de coopération Sud-Sud adoptée par le Maroc, en application des directives royales, ainsi qu’à récompenser le public cinéphile pour sa passion pour le « septième art » en projetant des films qui répondent à leurs goûts. Il est à noter que le Festival du cinéma africain de Khouribga, dont la première édition remonte à mars 1977, est le plus ancien festival de cinéma du Maroc et le troisième festival le plus prestigieux du continent africain.

Lire aussi:  En présence d'une distinguée délégation théâtrale marocaine...le lancement de la 14ème session du Festival du Théâtre Arabe à Bagdad

Marrakech, 2024-05-15 18:20:16 (Maroc-Actu) –

Article précédentGhaïtha Mazwar tient une réunion d’affaires avec OpenAI, une entreprise leader dans le domaine de l’intelligence artificielle
Article suivantLégaliser la pêche des poissons « de près » et diviser les eaux marines en trois zones