Accueil Auto/moto Les députés européens font un premier pas vers une aide de 2,8...

Les députés européens font un premier pas vers une aide de 2,8 millions d’euros pour les personnes licenciées suite à la fermeture de Nissan Barcelone.

741
0

BRUXELLES, 28 fév. (Maroc-Actu) –

La commission des budgets du Parlement européen a donné son feu vert lundi au déboursement de 2,8 millions d’euros du Fonds d’ajustement à la mondialisation pour aider 450 personnes licenciées dans le secteur automobile en Catalogne suite à la fermeture de l’usine Nissan à Barcelone.

Les députés soutiennent l’aide demandée par l’Espagne, compte tenu des répercussions sociales des licenciements en Catalogne, où l’industrie automobile est le troisième secteur en termes de chiffre d’affaires et d’emploi.

Lire aussi:  L'ACEA demande une amélioration de la procédure de mesure des normes européennes pour éviter les dépassements de coûts

Pour que le décaissement soit effectif, il doit encore être approuvé par la plénière du Parlement européen, ce qui devrait se produire lors de sa session plénière la semaine prochaine à Strasbourg (France).

Le coût total de l’aide prévue par les autorités espagnoles est de 3,3 millions d’euros, dont 85% seront couverts par le Fonds européen, dans le but de financer une assistance personnalisée à la recherche d’emploi, à la formation et au soutien des initiatives d’auto-emploi.

Au total, la fermeture de l’usine Nissan de Barcelone a entraîné le licenciement de 2 500 travailleurs et la perte de 8 000 autres emplois indirects chez ses fournisseurs. Cette demande d’aide concerne dix entreprises fournisseurs qui ont été contraintes par la décision de Nissan de fermer ou de procéder à d’importants ajustements d’emplois.

Lire aussi:  Toyota Espagne se joint à la panne mondiale contre le changement climatique
Article précédentClimat : Le nouveau rapport de l’ONU sur le changement climatique met en garde contre un impact « plus rapide » que prévu
Article suivantOppo Air Glass : les nouvelles lunettes aR montrées pour la première fois en Occident