Accueil Economie Les économistes soulignent le rôle central des Marocains dans l’avancement du secteur...

Les économistes soulignent le rôle central des Marocains dans l’avancement du secteur économique au Maroc

523
0

Lors d’un séminaire organisé récemment à Bruxelles, les intervenants ont souligné que les Marocains du monde, de par leurs hautes qualifications et en tant qu’ambassadeurs de leur pays à l’étranger, jouaient un rôle central pour stimuler les investissements et faire progresser le secteur économique du Royaume.
Au cours de ce symposium organisé par la Fondation « Marocains du Monde Awards » sur le thème « Le développement économique du Maroc.. Quel rôle pour les Marocains dans le monde », ils ont expliqué que le Maroc a des compétences distinguées et des « success stories » remarquables dans les pays européens, notamment en Belgique, qui peut C’est un véritable levier pour favoriser l’investissement dans son pays d’origine.
Dans ce contexte, l’Ambassadeur du Maroc en Belgique et la Grande-Duchesse de Luxembourg, Mohamed Amer, a déclaré dans une allocution à cette occasion que le discours sur le rôle des membres de la diaspora dans la promotion de l’investissement au Maroc intervient dans un contexte très important marqué par les directives royales inscrites dans le discours de commémoration du 20 août dernier, qui, par son intermédiaire, Sa Majesté a appelé à soutenir et accompagner les Marocains du monde et à accompagner leurs initiatives à travers un cadre institutionnel plus efficace.
Au cours de ce symposium, qui a été marqué par la participation de plusieurs acteurs économiques marocains en Belgique, l’ambassadeur a souligné la forte attractivité devenue caractéristique du Royaume dans le domaine de l’investissement, que ce soit auprès des membres de la communauté marocaine ou de la communauté des affaires. dans tous les pays du monde, grâce aux réformes audacieuses et fortes mises en œuvre derrière elle. Le leadership de Sa Majesté.
Amer a également indiqué que le contexte politique et économique qui caractérise les relations maroco-belges est devenu plus que jamais propice à la dynamisation des investissements et à l’amélioration des échanges commerciaux, soulignant le rôle central des Marocains dans la dynamisation des relations économiques entre les deux pays, à l’image de la qualité des relations sociales et culturelles que leur rassemblement.
Pour sa part, Karim Amour, chef du 13e département de la Confédération générale des entreprises du Maroc, qui est dédié aux entrepreneurs et aux Marocains à haut potentiel du monde entier, a affirmé que la Confédération reste toujours prête à accompagner les membres de la communauté marocaine souhaitant à investir dans leur pays d’origine, en leur apportant l’encadrement et les conseils nécessaires.
Amor a expliqué que la Confédération générale des entreprises du Maroc met son expérience et l’expérience de ses affiliés dans tous les secteurs entre les mains des investisseurs marocains du monde entier, soulignant que les méthodologies qu’elle leur propose sont de nature terrain et procédurale plutôt que étant des directives théoriques dans le domaine de l’investissement.
De son côté, le directeur des filières industrielles à l’Agence marocaine pour le développement des investissements et des exportations, Ali Mahrez, a souligné les changements radicaux que le Maroc a connus ces dernières années dans le domaine de la diversification du tissu économique, du renforcement du système logistique et de l’adaptation juridique et les démarches administratives, afin d’attirer le plus grand nombre d’investissements.
Mahrez a ajouté que la réalité économique du terrain est capable de changer un groupe de stéréotypes qui prévalent encore sur le climat d’investissement au Maroc, qui a travaillé avec une forte volonté pour faire avancer le cadre juridique lié à la création d’investissements.
Le reste des intervenants a successivement mis en exergue les différents avantages administratifs, fiscaux et bancaires dont bénéficient les Marocains du monde et tous les étrangers souhaitant implanter leurs entreprises au Maroc, ainsi que le facteur de stabilité et la qualité des infrastructures qui caractérisent le Royaume. .

Lire aussi:  Le gouvernement marocain annule l'accréditation du test "PCR" pour entrer sur le territoire marocain

Marrakech, 2023-01-30 18:22:14 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes téléphones stupides sont de retour à la mode
Article suivantMasterCard et Cash Plus renforcent leur partenariat stratégique en lançant une offre digitale innovante