Accueil Economie Les prix du pétrole augmentent de plus de 2% et le Brent...

Les prix du pétrole augmentent de plus de 2% et le Brent dépasse

303
0

Les prix du pétrole ont continué d’augmenter aujourd’hui, mercredi, au milieu des troubles persistants en Europe de l’Est, et l’annonce hier par le président américain Joe Biden que les États-Unis interdiraient l’importation de pétrole russe, mais sa déclaration de ne pas obliger l’Europe à cette décision a freiné sa hausse. Les contrats à terme sur le brut Brent pour livraison en mai 2022 ont augmenté de 2,71 % à 131,45 $ le baril, tandis que les contrats à terme sur le brut américain pour livraison en avril ont augmenté de 2,13 % à 126,34 $ le baril.

Lire aussi:  "Al-Omran Group" signe un protocole d'accord pour la réalisation d'un pôle universitaire et hospitalier à Sharafat

Mardi, le président américain Joe Biden a annoncé une interdiction américaine des importations énergétiques russes, y compris du pétrole et du gaz, intensifiant une campagne de pression sur Moscou en réponse à l’invasion de l’Ukraine. Vladimir Poutine.

La secrétaire américaine à l’Énergie, Jennifer Granholm, a déclaré que les États-Unis ne faisaient pas pression sur leurs alliés pour qu’ils emboîtent le pas en interdisant les importations russes de pétrole et d’énergie. Les prix du pétrole ont augmenté de plus de 30 % depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Les États-Unis et d’autres pays ont imposé une série de sanctions, qui avaient déjà entravé les exportations de pétrole et de gaz de la Russie avant même l’imposition de l’interdiction, car les commerçants cherchaient à éviter de tomber sous le coup de sanctions futures. Contrats à terme à 123,70 $ le baril, une augmentation de 3,60 %.

Lire aussi:  Les professionnels appellent le gouvernement marocain à surveiller les prix et la qualité avant

Vous pourriez également être intéressé par :

Marrakech, 2022-03-09 10:56:23 (Maroc-Actu) –

Article précédentUne société israélienne acquiert 30% des actions
Article suivantLes États-Unis interdisent les importations de pétrole russe