Accueil Sciences & Tech Les téléphones reconditionnés s’imposent au Mobile World Congress

Les téléphones reconditionnés s’imposent au Mobile World Congress

899
0

Marrakech, 1 Mar. (Maroc-Actu) –

Mobile World Congress est la grande vitrine des derniers développements dans le secteur de la technologie mobile, mais cette année, il fait aussi sa marque… des téléphones remis à neuf, qui s’engagent à prolonger la durée de vie des produits en réduisant l’empreinte carbone et les déchets électroniques.

Des marques comme POCO, realme, Honor et Nokia exposent actuellement à Barcelone leurs dernières innovations en matière de téléphonie mobile, avec des innovations qui améliorent l’autonomie de la batterie, la qualité des captures photographiques et l’affichage des contenus.

À côté d’elles, on trouve aussi des entreprises comme SMAAART, dont la proposition est radicalement différente : le reconditionnement des téléphones portables pour leur donner un nouveau look. une seconde vie tout en permettant de une consommation plus responsable.

Les téléphones remis à neuf sont équipement utilisé qui, avant d’être remis en vente, ont été examen et réparation par un professionnel afin qu’ils soient fonctionnels à cent pour cent. Ce processus est également associé à une série de services, tels qu’une période de garantie, des délais de retour et la possibilité de contacter le service clientèle.

Lire aussi:  Sony dévoile les nouveaux lecteurs de musique Walkman NW-WM1ZM2 et NW-WM1AM2 en mettant l'accent sur la qualité du son.

Ce type de dispositif peut être jusqu’à 50 % moins cher SMAAART a un stand au Pavillon French Tech de Business France, où elle présente certains de ses propres processus, tels que le système de gestion de l’information. réseau de collecte basé sur des circuits à courte distance.qui collecte plus de 75 % des téléphones en France et contribue à réduire la pollution liée aux transports.

Au-delà du prix, le SMAAART explique que 80 % de l’empreinte carbone d’un téléphone est due à sa fabrication.. À cet égard, il a un impact de 60 kg d’émissions de CO2, alors que celui d’un téléphone reconditionné n’est que de 8 %.

Bien qu’il ne dispose pas d’un stand sur place, Back Market s’est également engagé dans la remise à neuf. Citant les données de l’Agence française pour la transition écologique (ADEME), l’entreprise souligne un autre fait : un seul smartphone reconditionné permet d’éviter 175 grammes de déchets électroniques.. Chaque nouveau téléphone mobile génère environ 199 grammes de déchets électroniques, alors qu’un téléphone remis à neuf n’en génère que 24 grammes, soit 88 % de moins.

Lire aussi:  Nokia continue de mettre l'accent sur la durabilité de ses smartphones avec les nouveaux appareils de la série C.

L’impact diffère également dans l’extraction des matières premières, où l’obtention de matériaux tels que. or, argent, aluminium, cuivre, cobalt et chromeentre autres, est équivalent à environ 283 kilogrammes de terre excavée. pour obtenir une fraction des métaux et minéraux nécessaires. Les smartphones remis à neuf nécessitent moins de matières premières (23,1 grammes).

L’exploitation et l’extraction des matières premières nécessitent également consommation d’eauqui, dans le cas d’un équipement neuf, est estimé à 1,5 million d’euros. 82 300 litrestandis qu’un smartphone remis à neuf permet d’économiser 68 400 litres d’eau.

Article précédentKia lance un nouveau service de mobilité, Wible Drive
Article suivantUkraine – Des dizaines de personnes sont tuées des deux côtés dans des attaques contre les villes ukrainiennes de Sumy et Kharkov.