Accueil Economie L’office de change enregistre un résultat net de plus de 31 millions...

L’office de change enregistre un résultat net de plus de 31 millions de dirhams

207
0

L’Office des changes a indiqué dans son rapport administratif avoir enregistré un résultat net positif de 31,67 millions de dirhams au cours de l’année 2021, après un déficit de 25,47 millions de dirhams au cours de l’année 2020.
La même source a souligné que « le résultat net de l’exercice 2021 n’est plus déficitaire, puisqu’il a enregistré un montant de 31,67 millions de dirhams suite à l’augmentation dont j’ai été témoin du fait de l’exploitation ».
Cette augmentation du résultat d’exploitation, qui s’est élevée à 63% pour atteindre 173,57 millions de dirhams, est attribuée à l’augmentation des produits d’exploitation, conjuguée à la baisse des charges d’exploitation résultant principalement de la baisse des dotations d’exploitation liées à la risques et frais du Centre International de Conférences et d’Expositions de l’Office des Changes.
Quant au résultat financier, il a augmenté de 7% pour atteindre 9,96 millions de dirhams. Le rapport précité indiquait que le solde de la trésorerie de l’office de change au 31 décembre 2021 s’élevait à 276,01 millions de dirhams.
Le produit total du bureau au cours de l’année 2021 s’est élevé à 544,90 millions de dirhams, soit une augmentation de 7% par rapport à l’année 2020.
Dans ce rapport, le directeur général de l’Office des changes, M. Hassan Boulkanadel, a souligné que l’année 2021 est venue après l’année sans précédent de la crise sanitaire mondiale (2020), dans laquelle les défis se sont poursuivis en raison de la pandémie tout au long de cette année, mais il éclairer, plus que jamais, sur la capacité du bureau à résister, se renouveler, changer, se transformer et aller de l’avant.
Il a poursuivi : « Au cours de cette année qui coïncide avec la date de fin du plan d’action stratégique pour la période 2017-2021, malgré le contexte changeant et imprévisible, l’Office des Changes a su renforcer ses options stratégiques, opérer les changements nécessaires et reconfirmer sa position d’organisme de régulation et de contrôle tourné vers l’avenir.
Boulkandil a indiqué que l’office a su, malgré la conjoncture économique exceptionnelle, transformer ses engagements en actions concrètes en accélérant le rythme de mise en œuvre de grands projets d’envergure liés principalement à la numérisation, en améliorant l’efficience et l’efficacité du contrôle des changes, en renforçant mécanismes de contrôle, en développant la qualité des services et en renforçant la réputation de l’office en tant qu’exécutant et éditeur de statistiques d’échange. externe.
Il a ajouté que le bureau de change s’est efforcé au cours de l’année 2021, dans le cadre de son plein engagement à avancer sur la voie de la transformation numérique, de poursuivre le processus de numérisation progressive en développant et en enrichissant ses services électroniques et en lançant de nouvelles plateformes afin de concrétiser les différents avantages et services qu’elle procure, en améliorant leur qualité et en facilitant leur accès.
Concernant le bureau de change rejoignant le réseau « SWIFT » en 2021, M. Boulkanadel a indiqué à cet égard que « rejoindre ce réseau international s’inscrit dans le schéma de numérisation des procédures de travail et la politique du bureau visant à alléger les obligations des opérateurs économiques liées à la rapports.
Il a également mentionné que l’Office des changes, s’appuyant sur son expertise, sa flexibilité, ses capacités créatives et ses capacités d’innovation, a expérimenté de nouvelles opérations technologiques en lançant la première application mobile « OC CONNECT ».
Il a conclu : « Le bureau de change est plus engagé que jamais, grâce à son appui sur son capital humain performant, sa vision claire et son style de gouvernance efficace, pour relever les défis actuels et futurs et accompagner notre pays dans son ambitieux projet de développement.

Lire aussi:  La Banque mondiale dévoile ses prévisions de croissance économique au Maroc

Marrakech, 2022-10-12 18:45:05 (Maroc-Actu) –

Article précédentAudi dévoile le nouveau coupé R8 pour les amateurs de vitesse
Article suivantGLOVO éteint sa quatrième bougie au Maroc et inaugure son nouveau siège régional