Accueil Sciences & Tech Maroc-Actu.-L’évolution des créatures Pokémon répond à la métamorphose plutôt qu’à la théorie...

Maroc-Actu.-L’évolution des créatures Pokémon répond à la métamorphose plutôt qu’à la théorie darwinienne.

641
0

Marrakech, 15 Mar. (Maroc-Actu) –

L’évolution subie par le Créatures Pokémon est différente de l’espèce réelle de Darwin, également connue sous le nom d’évolution darwinienne, car elle est plus proche d’un processus de métamorphose.

Depuis le portail PokéXperto ont eu accès à des documents partagés par La société Pokémon développé en collaboration avec des musées scientifiques au Japon, expliquant les différences entre les deux processus.

D’une part, l’évolution darwinienne des espèces répond à leur adaptation à l’environnement, à la façon dont elles luttent pour leur survie et à la façon dont elles changent au fil du temps pour donner naissance à de nouvelles espèces.

Lire aussi:  Maroc-Actu.-Ubisoft annonce Scalar, une technologie en nuage qui va "changer la façon dont nous faisons des jeux vidéo".

À cette fin, l’exemple d’un poisson qui s’est transformé en amphibien, la première des espèces issues du poisson dit sarcoptérygien, impliqué dans l’étude de l’évolution de l’espèce. la transition des vertébrés de la vie aquatique. à la vie terrestre.

L’autre livret montre l’évolution d’un des personnages principaux de Pokémon, Charmander, qui évolue en Charmeleon et, plus tard, devient Charizard.

À propos de cette transformation, le document souligne que l’évolution dans le monde des Pokémon « est un phénomène qui se produit au sein d’un même individu », et qu’elle pourrait donc être expliquée comme une conversion ou une métamorphose.

Lire aussi:  Kaspersky participe aux opérations d'Interpol pour lutter contre la cybercriminalité dans les pays africains

Article précédentMicrosoft teste l’introduction de publicités dans l’explorateur de fichiers de Windows 11
Article suivantJane Campion critiquée pour ses propos à l’égard de Venus et Serena Williams : « Vous ne vous mesurez pas aux hommes comme je le fais ».