Accueil Auto/moto Más País demande au Congrès de voter l’interdiction de la publicité pour...

Más País demande au Congrès de voter l’interdiction de la publicité pour les voitures diesel et à essence à partir de 2025.

819
0

Marrakech, 16 févr. (Maroc-Actu) –

Más País-Equo présentera à la prochaine session plénière du Congrès un calendrier pour l’interdiction de la publicité et du parrainage des véhicules à essence, diesel et autres véhicules à technologie de combustion interne, afin qu’elle soit débattue et votée, comme c’est le cas pour le tabac et l’alcool, à partir de 2025.

Selon le projet d’ordre du jour approuvé par le Conseil des Porte-parole, cette question sera débattue en session plénière mardi prochain, 22 février.

Plus précisément, le groupe propose qu’à partir de 2025, la publicité dans les médias, les panneaux d’affichage et les publications universitaires soit interdite.

Lire aussi:  Dax revient dans la gamme européenne de Honda après 41 ans d'absence.

Et deux années supplémentaires pour le parrainage des sports, de la culture, des établissements d’enseignement, des publications scientifiques, des événements publics ou des médias, qui, selon leur proposition, serait interdit à partir de 2027.

LE SECTEUR QUI DÉPENSE LE PLUS EN PUBLICITÉ

Dans une proposition non législative enregistrée à la Chambre basse et recueillie par Europa Press, Más País-Equo rappelle les engagements pris par l’Espagne pour réduire les émissions et les objectifs d’électrification de la mobilité, ainsi que la proposition de la Commission européenne d’interdire la vente de véhicules diesel et à essence à partir de 2035.

En ce sens, elle affirme que l’élimination de leur publicité et de leur parrainage permettrait de sensibiliser le public à ce type de véhicule, sachant que l’industrie automobile est celle qui investit le plus dans la publicité en Espagne, avec sept entreprises parmi les 20 premiers annonceurs du pays.

Lire aussi:  BMW Group, Qualcomm et Arriver vont développer des solutions logicielles pour la conduite automatisée

Selon les données de 2019, les marques ont consacré 564 millions d’euros à l’achat d’espaces publicitaires, soit 13 % du total des investissements publicitaires exécutés cette année-là. Ainsi, Volkswagen (84 millions l’année dernière) s’impose comme le plus grand annonceur du pays, devant le groupe PSA (aujourd’hui Stellantis), avec 67 millions, et Seat (45 millions), Renault (40 millions), Ford (38 millions), Opel et Toyota (tous deux avec 34 millions) ont également ajouté des sommes importantes.

Article précédentAmazone lance le 15e salon echo en Espagne, l’écran intelligent qui doit devenir « le cœur numérique de la maison ».
Article suivantVIDÉO : La Russie déclare que de nouvelles unités blindées commencent à se retirer de la zone proche de la frontière ukrainienne.