Accueil L'International Nigeria : huit personnes sont tuées dans une attaque contre un marché...

Nigeria : huit personnes sont tuées dans une attaque contre un marché aux bestiaux dans le sud du pays.

939
0

Marrakech, 17 févr. (Maroc-Actu) –

Au moins huit personnes ont été tuées dans une attaque menée mardi en fin de journée par des hommes armés non identifiés contre un marché aux bestiaux dans la ville nigériane d’Omumauzor, dans l’État d’Abia (sud), ont confirmé des responsables.

« Nous sommes choqués et attristés par cet acte de violence barbare et insensé qui a causé la mort d’environ huit citoyens innocents de notre grand pays », a déclaré le commissaire à l’information de l’État, Eze Chikamnayo. « Nous condamnons totalement cet acte impitoyable et ses auteurs malveillants », a-t-il ajouté.

Lire aussi:  Mexique : l'épouse d'"El Chapo" sera libérée de prison en 2023 après avoir été condamnée pour trafic de drogue

Il a précisé que des « voyous non encore identifiés » ont pris d’assaut le marché mardi vers minuit et a assuré que les autorités « ont réagi rapidement en mobilisant les différentes agences de sécurité pour assurer la sécurité des vies et des biens des commerçants innocents et débusquer les assaillants ».

« Alors que nous attendons le résultat des enquêtes en cours (…), le gouverneur d’Abia, Okezie Victor Ikpeazu, ainsi que tous les habitants d’Abia, prient pour que Dieu donne de la force aux familles des victimes face à cette perte irréparable », a-t-il déclaré, comme le rapporte le portail d’information nigérian The Cable.

Lire aussi:  Ukraine - Zelenski s'adressera au Parlement français mercredi

Le sud du pays est le théâtre d’assauts réguliers de groupes armés qui se financent souvent par des enlèvements. Le gouvernement a récemment lancé une initiative visant à déclarer ces gangs comme des groupes terroristes et à accroître son activité contre les criminels avec l’aide de l’armée.

Opérant également dans cette partie du Nigeria, le Peuple indigène du Biafra (IPOB), une organisation fondée par Nnamdi Kanu au Royaume-Uni en 2014 et déclarée en 2018 groupe terroriste par Abuja, s’est imposé comme la voix des Biafrais.

Article précédentMaroc-Actu.-realme dévoilera ses deux fleurons GT 2 le 28 février au MWC
Article suivantMali – M. Borrell affirme que l’UE décidera de la continuité de sa mission militaire au Mali « dans les prochains jours ».