Accueil Economie Plus d’un million et demi de chômeurs au Maroc, en majorité des...

Plus d’un million et demi de chômeurs au Maroc, en majorité des jeunes

454
0

Le nombre de chômeurs a augmenté d’environ 83 000 personnes au cours du premier trimestre de l’année en cours (67 000 en milieu urbain et 16 000 en milieu rural), portant le taux de chômage à 1 549 000 personnes au niveau national, contre 1 466 000 au cours du même trimestre de 2022. .
Ainsi, selon une note d’information du Haut Commissariat au Plan sur la situation du marché du travail, le taux de chômage est passé de 12,1% à 12,9% au niveau national, de 16,3% à 17,1% en milieu urbain et de 5,1% à 5,7 %. % dans les zones rurales.
Ce taux a également augmenté tant chez les hommes que chez les femmes puisqu’il est passé respectivement de 10,5 % à 11,5 % et de 17,3 % à 18,1 %. Elle a également connu une forte augmentation (1,9 point) chez les jeunes de 15 à 24 ans, passant de 33,4 % à 35,3 %, et les personnes de 25 à 34 ans, de 19,2 % à 20,9. % (1,7 points).
En revanche, le taux de chômage des titulaires d’un certificat a augmenté de 0,9 point, passant de 18,9% à 19,8%. Cette augmentation est plus marquée chez les titulaires d’un diplôme d’études primaires et secondaires (+2,2 points, à un taux de 15,2 %) et ceux titulaires d’un diplôme d’études secondaires (+1,1 point, à un taux de 22,6 %).
Dans un contexte connexe, selon le même mémorandum, l’économie nationale a perdu 280 000 emplois entre le premier trimestre de 2022 et la même période de 2023, en raison de la perte de 267 000 emplois non rémunérés et de 13 000 emplois rémunérés. Cette baisse de l’emploi est due à la perte de 229 000 emplois en milieu rural et de 51 000 emplois en milieu urbain.
Entre le premier semestre de l’année 2022 et la même période de l’année 2023, le secteur « agriculture, sylviculture et chasse » a perdu 247 000 emplois, ce qui représente une baisse de 8 % de l’emploi total de ce secteur.
Par secteur, le secteur « industrie » a perdu 10 000 emplois (-1 %), 23 000 en milieu urbain et 13 000 en milieu rural. Cette baisse résulte de la perte de 38 000 emplois dans les activités traditionnelles ou assimilées et de la création de 28 000 emplois dans les activités industrielles.
De son côté, le secteur « services » a enregistré la perte de 56 000 emplois (-1 %), en raison de la baisse de l’emploi de 17 000 emplois en milieu urbain et de 39 000 en milieu rural. Parallèlement, le secteur du bâtiment et des travaux publics a créé 28 000 emplois, suite à la création de 50 000 emplois ruraux et à la perte de 22 000 en milieu urbain, enregistrant une augmentation de 2% du volume d’emploi dans ce secteur.

Lire aussi:  Lahlimi : La numérisation du modèle de gestion du HCP renforce la crédibilité du recensement officiel national

Abdel Samad Edeniden

Marrakech, 2023-05-03 18:03:56 (Maroc-Actu) –

Article précédentL’Office National Marocain du Tourisme et Emirates Airlines lorgnent sur les marchés asiatiques
Article suivantLa nécessité de créer un édifice théâtral digne de la ville de Ouarzazate, de son public et de ses artistes