Accueil Sciences & Tech Qualcomm présente le potentiel de la RV et des métavers au MWC...

Qualcomm présente le potentiel de la RV et des métavers au MWC 2022 : « Il sera aussi grand, voire plus grand, que le smartphone ».

733
0

L’Hospitalet de Llobregat (BARCELONE), 1er mars. (Maroc-Actu) –

Qualcomm a tiré les muscles de ce Mobile World Congress (MWC) 2022 de l’utilisation généralisée de ses plateformes lors de l’actuel Mobile World Congress (MWC) 2022. catalogue de visionneuses de réalité virtuelle (VR), de réalité augmentée (AR) et de réalité étendue (XR), dans un contexte où le metaverse prend de l’ampleur et où l’entreprise s’attend à ce que son importance égale ou dépasse celle du smartphone.

L’entreprise américaine est responsable des processeurs qui équipent la quasi-totalité des visionneuses de réalité virtuelle et étendue sur le marché : Le Snapdragon XR2 est présent dans le Meta Quest 2 et le HTC Vive Focus 3, tandis que Les HoloLens 2 sont alimentés par le Snapdragon 850.

Lire aussi:  LG annonce le lancement des appareils électroménagers « THINQ UP »

Toutes ces visionneuses de réalité virtuelle et étendue, ainsi que les Ray-Ban Stories de réalité augmentée, ont trouvé une place sur le stand de Qualcomm au MWC 2022, parmi les autres produits qui utilisent ses solutions Snapdragon, comme les smartphones, les ordinateurs, les routeurs et un long etcetera.

La présence de ces dispositifs coïncide avec l’essor du metaverseun élément qui est « au cœur » de la stratégie de l’entreprise.C’est ce qu’a déclaré Douglas Vaz Benitez, directeur national de Qualcomm pour la péninsule ibérique, lors d’une table ronde organisée par Europa Press au MWC.

Lire aussi:  Maroc-Actu - Les jeux Google Play pour PC sont désormais en version bêta dans trois premiers pays

« Nous nous préparons à ce que le métavers soit aussi grand, voire plus grand, que le smartphone », a déclaré M. Vaz Benitez. L’entreprise s’attend à ce que la relation des utilisateurs avec la technologie et le métavers soit, à l’avenir, la suivante ce que l’on appelle le cinquième écran : une nouvelle interface d’utilisation après le cinéma, la télévision, l’ordinateur et le mobile.

« Beaucoup de cas d’utilisation vont venir sur ce cinquième écran, pour l’instant, mais nous n’avons pas encore vu… ». où cela va » Il estime que les écrans actuels ont une forme encore trop encombrante pour se généraliser.

Article précédentLe Front Polisario dénonce de nouvelles « graves violations des droits de l’homme » au Sahara occidental
Article suivantUkraine – M. Blinken se rend en Europe pour discuter de l’invasion de l’Ukraine par la Russie avec les dirigeants européens.