Accueil Economie Safran Nasil Maroc inaugure sa centrale solaire photovoltaïque

Safran Nasil Maroc inaugure sa centrale solaire photovoltaïque

657
0

Vendredi dernier, l’usine marocaine « Safran Nacelles Maroc », spécialisée dans la production de pièces composites et l’assemblage de réflecteurs/embases et sous-ensembles, a inauguré sa centrale solaire photovoltaïque sur son site de la province de Nouaceur à Casablanca, qui est considéré comme le premier du genre dans le domaine de l’industrie aéronautique au Maroc. La cérémonie d’inauguration de la station s’est déroulée notamment en présence de la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, du président du « Groupe Safran Nasil », de Vincent Caro, du président du conseil d’administration de « Safran Nasil Maroc », Hamid Benbrahim Al Andalusi, et le gouverneur de la province de Nouaceur, Abdallah Chater. Équipée de l’équivalent de 1,7 mégawatts, cette nouvelle centrale couvrira plus de 20 % de la consommation annuelle du site, ce qui permettra d’économiser environ 2 000 tonnes d’émissions de dioxyde de carbone grâce à l’installation de plus de 3 000 panneaux photovoltaïques.

Pour implanter et gérer cette centrale photovoltaïque, le groupe « Safran Nasil Maroc » s’est associé à la société « Qair Maroc », spécialisée dans la production d’énergie électrique à partir de ressources renouvelables. A noter que la station devrait être agrandie d’ici 2023 par l’installation de 1 800 panneaux supplémentaires qui couvriraient au total un tiers des besoins énergétiques de l’usine, ainsi qu’une économie à long terme de plus de 3 000 tonnes de dioxyde de carbone. émissions annuelles.

Lire aussi:  Les constructeurs automobiles orientent leurs investissements vers le Maroc

Dans son intervention de circonstance, Benali a salué l’initiative d’investir dans cette centrale, qui permettra au groupe « Safran Nasil Maroc » de réduire ses émissions de dioxyde de carbone, contribuant ainsi à promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables, notant que ce projet est s’inscrit dans la stratégie énergétique du Royaume et reflète de manière concrète ses orientations dans le domaine de la promotion des énergies propres, efficaces et à faible coût.

Le ministre a également estimé que la réalisation de ce projet est un signal important, car le Maroc offre aux investisseurs la possibilité de produire une partie de l’énergie décarbonée, expliquant que ce système permet aux entreprises industrielles implantées dans le sol du Royaume de réduire leurs émissions de carbone. émissions, ainsi que de réduire leur consommation d’énergie et de chercher à attirer davantage d’investissements à l’avenir.

D’autre part, Benali a évoqué le soutien inconditionnel apporté par le ministère à des projets similaires liés à la transition énergétique et au développement des énergies renouvelables, y compris les énergies d’une capacité inférieure à 2 mégawatts, appelant à renforcer le rapprochement des acteurs industriels afin de pour atteindre plus rapidement les objectifs énergétiques du Royaume. Pour sa part, Caro a souligné que le développement durable est un engagement important aux yeux du groupe Safran, notant que le groupe s’est fixé pour objectif de réduire l’équivalent de 30 % de ses émissions de dioxyde de carbone d’ici 2025 par rapport à 2018, et que le l’équivalent de 50 % d’ici 2030.

Lire aussi:  "Al-Omran Group" signe un protocole d'accord pour la réalisation d'un pôle universitaire et hospitalier à Sharafat

Il a ajouté qu’en consommant directement l’énergie produite par les panneaux photovoltaïques, le groupe poursuit sa volonté de faire remonter localement dans ses usines de l’énergie renouvelable et autoproduite. Caro a souligné que « nous travaillons dans notre usine de Casablanca, avec le gouvernement marocain, pour avancer en ce qui concerne les énergies renouvelables dans la consommation de l’usine, et nous sommes fiers de cette nouvelle inauguration, qui est l’une des plus d’importantes centrales solaires au niveau d’une zone industrielle au Maroc, et la première du genre. Au niveau des sites de l’industrie aéronautique du pays. Créé en 2005, le groupe Safran Nasil Maroc est le plus grand site de production aéronautique au Maroc et est spécialisé dans la fabrication de matériaux composites et d’ensembles de base (prise d’air, capot, réflecteurs de poussée) et sous-ensembles.

Marrakech, 2022-12-11 18:16:05 (Maroc-Actu) –

Article précédentPièce de théâtre marocaine « Bombula » au Gabon
Article suivantL’Autorité du Théâtre Arabe annonce les spectacles qualifiés pour le Festival du Théâtre Arabe de Casablanca