Accueil Auto/moto Toyota Europe commence à transporter des véhicules par voie ferroviaire pour réduire...

Toyota Europe commence à transporter des véhicules par voie ferroviaire pour réduire les émissions.

836
0

Marrakech, 25 févr. (Maroc-Actu) –

Toyota Motor Europe (TME) a commencé à transporter ses nouveaux véhicules par rail à travers la Manche entre son centre logistique de Valenciennes (France) et Toton (Royaume-Uni), conformément à son ambition de décarboniser ses opérations logistiques.

Toyota Europe, ainsi que ses partenaires logistiques, Getlink et le groupe CAT, transporteront initialement environ 70 000 voitures par an, soit l’équivalent de 270 trains par an. Les véhicules électriques hybrides Corolla produits dans son usine de Derby seront transportés vers son site de Valenciennes, et les véhicules électriques hybrides Yaris produits en France seront livrés au Royaume-Uni.

Lire aussi:  Vive la Moto 2022 attirera 120 exposants et 500 marques à l'Ifema Madrid

Le groupe s’attend à ce que ce nouveau trafic international de marchandises réduise les émissions de CO2 de plus de 10 % pour l’ensemble du réseau logistique de TME et réduise les délais de livraison d’environ 50 %.

Cette initiative fait de Toyota le seul constructeur automobile qui utilise actuellement la liaison du tunnel sous la Manche pour transporter de nouveaux véhicules.

Dans le cadre des objectifs de Toyota Europe visant à atteindre la neutralité carbone d’ici 2040, Toyota prévoit de convertir certains de ses principaux itinéraires logistiques européens au transport ferroviaire d’ici 2025.

Lire aussi:  Les promotions pour l'achat de voitures neuves ont chuté de 14,5 % en 2021, selon Sumauto.

La deuxième phase du projet ferroviaire de TME débutera en avril, lorsque son centre logistique de Valenciennes sera relié à l’usine de Kolin (République tchèque), où l’entreprise produit la Yaris et la nouvelle Aygo Cross.

Le réseau ferroviaire paneuropéen sera étendu avec des routes logistiques supplémentaires vers l’Italie, l’Espagne et la Turquie. À l’issue de cette phase, l’entreprise prévoit d’économiser plus de 7 millions de kilomètres par camion par an, ce qui réduira les émissions et l’utilisation des routes.

Article précédentAI confirme qu’au moins deux personnes ont été tuées dans une attaque au missile balistique près d’un hôpital en Ukraine
Article suivantMaroc-Actu – Hisense dévoile le premier processeur 8K basé sur l’IA pour les téléviseurs