Accueil L'International Ukraine – Johnson annonce des sanctions supplémentaires contre Poutine et le ministre...

Ukraine – Johnson annonce des sanctions supplémentaires contre Poutine et le ministre des affaires étrangères Lavrov

826
0

Marrakech, 25 févr. (Maroc-Actu) –

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a confirmé vendredi que le Royaume-Uni allait « immédiatement » imposer des sanctions supplémentaires au président russe Vladimir Poutine et au ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, parallèlement à celles annoncées jeudi après l’attaque de Moscou contre l’Ukraine.

L’annonce de M. Johnson a été faite vendredi lors de la réunion des dirigeants de l’OTAN, où il a également exhorté les autres participants à prendre des mesures contre le système SWIFT, qui facilite les transactions internationales, « afin d’infliger le plus de douleur possible au président Poutine ».

M. Johnson a souligné que « la catastrophe » qui se profile en Ukraine est une « mission revancharde » de Poutine « visant à renverser l’ordre de l’après-guerre froide » et a averti que « les ambitions du président russe pourraient ne pas s’arrêter là ».

Lire aussi:  Allemagne - Le SPD remporte une nette victoire aux élections régionales en Sarre

« Le monde doit veiller à ce que le président Poutine échoue dans cette agression. L’Ukraine a fait preuve d’une forte résistance », a déclaré M. Johnson, qui a appelé à un autre type de relation avec la Russie une fois la crise terminée.

M. Johnson a également fait état d’un entretien téléphonique avec le président ukrainien, Volodimir Zelenski, à qui il a souhaité transmettre la « solidarité » du Royaume-Uni.

« Le monde est uni face à l’horreur que subit l’Ukraine », indique le communiqué de Downing Street que Johnson a transmis à Zelenski, qui a informé le Premier ministre britannique des derniers développements de la situation actuelle sur le territoire ukrainien.

Lire aussi:  Au moins 19 organisations de défense des droits de l'homme demandent aux autorités égyptiennes de libérer Salah Soltan.

L’Union européenne a approuvé vendredi des sanctions à l’encontre de la Russie dans le cadre d’un train de mesures comprenant des restrictions dans les domaines de la banque, de l’énergie, des finances, des exportations, des transports et de la politique des visas, ainsi que des sanctions personnelles à l’encontre du président Vladimir Poutine et du ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Pour l’instant, le système de connexion de transfert SWIFT n’a pas été inclus dans ces sanctions. Les États-Unis n’ont pas non plus adopté la même décision dans la série de restrictions économiques qu’ils ont annoncée jeudi, dans laquelle le président Poutine ne figurait pas non plus.

Article précédentDéconnexion – La mère de cette fille l’a filmée en train de courir pour attraper le bus scolaire et la vidéo est devenue virale.
Article suivantLes promotions pour l’achat de voitures neuves ont chuté de 14,5 % en 2021, selon Sumauto.