Accueil L'International Ukraine – Les ministres des affaires étrangères de l’UE discuteront lundi d’un...

Ukraine – Les ministres des affaires étrangères de l’UE discuteront lundi d’un soutien militaire accru à Kiev face à l’invasion russe.

831
0

BRUXELLES, 21 Mar. (Maroc-Actu) –

Les ministres des affaires étrangères de l’UE discuteront lundi de l’évolution de la guerre en Ukraine et de la manière d’offrir davantage de soutien à Kiev face à l’invasion de la Russie. Un accord politique devrait être trouvé pour envoyer davantage d’armes à l’Ukraine et 500 millions d’euros supplémentaires.

La réunion du Conseil des affaires étrangères sera le premier rendez-vous européen d’une semaine marquée par la présence du président américain Joe Biden au sommet européen du 24 mars, et au cours de laquelle le bloc entend réaffirmer sa fermeté face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Cependant, l’adoption du fonds destiné à soutenir la livraison d’armes létales à l’Ukraine n’est pas prévue pour lundi, en raison de problèmes juridiques. « Aucun État membre ne remet en cause la nécessité de poursuivre l’assistance militaire à l’Ukraine. Le message politique sera à l’unisson », a expliqué un haut fonctionnaire européen.

Cette annonce fait suite à la proposition faite par le haut représentant de l’UE pour la politique étrangère, Josep Borrell, aux dirigeants de l’UE lors du sommet de la semaine dernière à Versailles, en France, de renforcer de 500 millions d’euros supplémentaires la Facilité de soutien à la paix européenne, que l’Union utilise pour subventionner les livraisons d’armes à un pays en conflit pour la première fois de son histoire.

Lire aussi:  Madagascar.- L'Espagne consacre 250 000 euros à l'aide aux personnes touchées par le dernier cyclone à Madagascar.

La diplomatie européenne a déjà confirmé qu’un nombre important d’armes a été envoyé à l’Ukraine, et affirme que la valeur totale de l’aide dépasse 500 millions d’euros, d’où la volonté d’étendre cette subvention aux Etats membres si les armes envoyées à Kiev répondent aux critères fixés par Bruxelles, c’est-à-dire qu’il s’agit d’armes défensives et qu’elles répondent aux besoins de l’armée ukrainienne.

CINQUIÈME SÉRIE DE SANCTIONS

En ce qui concerne les mesures éventuelles à l’encontre de la Russie, l’UE travaille déjà sur un cinquième train de sanctions qui comblerait les lacunes des cycles précédents et étendrait les restrictions déjà en place, comme la déconnexion d’un plus grand nombre de banques russes du système de connexion de transfert SWIFT.

Selon des sources diplomatiques, l’UE a encore la possibilité d’appliquer davantage de mesures si la situation s’aggrave, suite aux craintes que la Russie n’utilise des armes chimiques contre la population ukrainienne, et l’option d’un embargo sur le pétrole russe, déjà adoptée par les États-Unis, est toujours sur la table.

Lire aussi:  Ukraine - L'Ukraine rapporte que 202 écoles, 34 hôpitaux et plus de 1 500 bâtiments résidentiels ont été endommagés.

La réunion adoptera la « boussole stratégique », la « feuille de route » de l’UE-27 en matière de défense, qui a dû être adaptée aux récents événements en Ukraine. Ce document, qui se veut le livre blanc de la défense pour la prochaine décennie, définit les priorités en matière de sécurité en Europe et dans le voisinage, ainsi que les objectifs du développement militaire conjoint dans l’UE.

Cela inclut une capacité de déploiement rapide, c’est-à-dire que l’UE a les moyens de réagir avec jusqu’à 5 000 hommes dans des situations de crise. L’idée est que l’UE doit pouvoir agir de manière décisive pour assurer sa sécurité, et à cette fin, une importance particulière est accordée aux manœuvres européennes conjointes que l’UE entend lancer l’année prochaine.

Les ministres des affaires étrangères discuteront également de la situation au Mali et de l’avenir de la mission européenne de formation militaire, EUTM Mali. Les Vingt-sept travaillent sur un document d’options, bien qu’ils soient d’accord sur l’intention de maintenir la mission si la junte offre les conditions minimales de sécurité sur le terrain.

Article précédentLes premiers animaux ont évolué pour être forts et agiles.
Article suivantJaguar Land Rover renouvelle la direction du marketing, du service clientèle et des ventes en Ibérie