Accueil L'International Ukraine – Macron et Scholz téléphonent à Poutine pour appeler à un...

Ukraine – Macron et Scholz téléphonent à Poutine pour appeler à un cessez-le-feu immédiat en Ukraine

784
0

Marrakech, Mar. 12. (Maroc-Actu) –

Le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz ont appelé le président russe Vladimir Poutine à déclarer immédiatement un cessez-le-feu pour mettre fin aux hostilités concernant l’invasion de l’Ukraine par la Russie, lui ont-ils dit lors d’une conversation téléphonique à trois samedi.

« Au cours de la conversation, qui a duré 75 minutes, la chancelière fédérale et le président français ont insisté sur un cessez-le-feu immédiat en Ukraine et le début de la recherche d’une solution diplomatique au conflit. Il a été décidé de garder le silence sur d’autres détails », a déclaré le gouvernement allemand dans un communiqué rapporté par TASS.

Lire aussi:  ONU : Antonio Guterres salue le travail du personnel de l'ONU, mais souligne les "dangers" auxquels il est confronté.

Pour sa part, M. Poutine a informé les deux dirigeants de la situation humanitaire « réelle » en Ukraine, dont il a principalement accusé les autorités de Kiev.

En outre, le dirigeant russe a exhorté Macron et Scholz à « faire pression sur les autorités de Kiev pour mettre fin aux actions criminelles » des bataillons nationalistes ukrainiens, une référence aux escadrons d’extrême droite qui, selon le Kremlin, sont impliqués dans la défense des villes ukrainiennes.

Poutine en a également profité pour dénoncer, selon le communiqué publié par le Kremlin, « de nombreux faits de violations flagrantes des normes du droit humanitaire international par les forces de sécurité ukrainiennes ».

Lire aussi:  Ukraine - L'Ukraine met en garde contre des cyberattaques massives menées par le Belarus
Article précédentL’ONU confirme que 579 civils ont été tués et plus de 1 000 blessés depuis le début de l’invasion russe en Ukraine.
Article suivantAfghanistan : Quatre suspects arrêtés pour le meurtre d’agents de santé lors d’une campagne de vaccination en Afghanistan.