Accueil Economie Un rapport révèle le déficit du Trésor du Maroc de 11,5 milliards...

Un rapport révèle le déficit du Trésor du Maroc de 11,5 milliards de dirhams

227
0

La Trésorerie Générale du Royaume (TGR) a révélé que la situation conjoncturelle des dépenses et des ressources du trésor affichait un déficit budgétaire de 11,5 milliards de dirhams jusqu’à fin février 2022, contre un déficit de 10,2 milliards de dirhams au cours du mois de février 2021.

Le Trésor a souligné, dans son bulletin mensuel des statistiques des finances publiques du mois de février 2022, que ce déficit tient compte du solde positif, d’un montant de 13,6 milliards de dirhams, issu des comptes spéciaux du trésor (CST) et des intérêts des l’état qui sont gérés indépendamment (SEGMA).

Le bulletin indique également une augmentation des revenus bruts normaux totaux de 7,2% à 38,8 milliards de dirhams, et des dépenses ordinaires émises de 18,4%, ce qui a entraîné la sécrétion d’un solde normal négatif de 10,2 milliards de dirhams ; Il a attribué l’augmentation des revenus à une hausse des impôts directs de 3,1 %, des droits de douane de 13,8 %, des impôts indirects (14,2 %) et des droits d’enregistrement et de timbre de 9 %. En outre, les revenus non fiscaux ont diminué de 20,8 %.

Lire aussi:  Le Front de sauvetage de la raffinerie Samir exige l'intervention des parlementaires pour reprendre

S’agissant des dépenses ordinaires inscrites au budget général, elles se sont élevées à 72,6 milliards de dirhams à fin février 2022, soit une augmentation de 7,5% par rapport à leur niveau enregistré à fin janvier 2021 ; Ceci résulte d’une augmentation des dépenses de fonctionnement de 21%, parallèlement à une diminution des dépenses d’investissement de 2,5%, et d’une diminution des intérêts portant sur les dettes budgétées de 15%.

S’agissant des engagements de dépenses, y compris ceux qui ne sont pas soumis au visa préalable à l’engagement, ils se sont élevés à 121,9 milliards de dirhams ; Cela représente un taux d’engagement total de 22%, contre 23% jusqu’à fin février 2021. Le pourcentage délivré par engagements s’est élevé à 69%, contre 68% un an auparavant.

Lire aussi:  La Société Financière Internationale accorde à Al-Amanah Microfinance un prêt de 8 millions de dollars

Vous pouvez également être intéressé par

Marrakech, 2022-03-14 09:26:29 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe FMI abaisse ses prévisions de croissance mondiale
Article suivantLa Russie cherche à bloquer la fabrication de « l’iPhone » après le moratoire