Accueil Economie Une reprise notable du trafic aérien en 2023

Une reprise notable du trafic aérien en 2023

196
0

Au cours de l’année 2023, le trafic aérien a connu une reprise notable grâce aux initiatives prises pour faire progresser le secteur touristique et faire du Maroc une destination touristique plus attractive.
Cette reprise est soulignée par les récents chiffres publiés par l’Office national des aéroports, qui font état de l’accueil de 24 millions 737 mille 734 passagers dans les aéroports marocains au cours des onze premiers mois de l’année en cours, soit un taux de croissance de 7 pour cent par rapport à à la même période en 2019, et 34 en cent par rapport à l’année 2022.
Les prévisions définitives pour l’année 2023 indiquent que le trafic aérien enregistrera 27 millions de passagers, soit une augmentation de 29% par rapport à l’année 2022 et de 8% par rapport à l’année 2019, et un nombre de transactions d’une valeur de 4,6 milliards de dirhams, soit une augmentation de 20%. par rapport à l’année 2022.

Aéroports… des performances exceptionnelles

Le secteur du transport aérien continue de s’améliorer, enregistrant des augmentations significatives du trafic de passagers par rapport à 2019 dans la plupart des aéroports, notamment Tétouan (plus 506 pour cent), Essaouira (plus 54 pour cent), Tanger (plus 42 pour cent) et Nador (plus 34 pour cent). , Oujda (plus 33 pour cent), Fès (plus 22 pour cent) et Agadir (plus 13 pour cent).
L’aéroport Mohammed V, pour sa part, a enregistré, au cours des 11 premiers mois, un taux de recouvrement de 95% par rapport à la même période de 2019, où il avait accueilli 8 millions 970 mille 14 passagers.

Lire aussi:  Rabat lance un forage pétrolier offshore

Nouvelles compagnies aériennes et itinéraires

L’Office national marocain du tourisme a ouvert 35 routes aériennes avec 10 compagnies aériennes internationales pour la saison estivale 2023, dans le cadre des efforts déployés auprès des organisateurs de voyages et des compagnies aériennes nationales et internationales pour augmenter le nombre de touristes arrivant au Maroc.
Cela concerne 8 destinations marocaines : Agadir, Essaouira, Fès, Marrakech, Nador, Ouarzazate, Rabat et Tanger, tandis que les nouvelles compagnies aériennes concernent 9 marchés sources touristiques, à savoir l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, la Grèce, le Luxembourg et les Pays-Bas. Portugal et Royaume-Uni.

Lire aussi:  Siddiqui a été informé au port de Tanger sur le processus de numérisation des enchères publiques pour la vente des produits de la mer dans la criée de gros

Royal Air Maroc est en position de leader

Face à la reprise prometteuse du trafic aérien, Royal Air Maroc ambitionne de consolider sa position de « lien mondial » au bénéfice de tous les segments de clientèle sur les cinq continents d’ici 2037.
C’est pourquoi, le contrat programme 2023-2037 a été signé en juillet dernier entre le gouvernement et Royal Air Maroc pour renforcer le rôle du transport aérien dans la réalisation du développement économique et social et répondre à l’ambition du Royaume d’attirer 65 millions de passagers d’ici 2037.
Dans le cadre de cet accord, Royal Air Maroc s’efforce de quadrupler sa flotte aérienne de 50 appareils actuellement à 200 appareils d’ici 15 ans. La société développera également des compagnies aériennes qui suivront la feuille de route stratégique du secteur touristique 2023-2026, en s’ouvrant à de nouvelles destinations internationales.

Marrakech, 2023-12-28 18:10:43 (Maroc-Actu) –

Article précédent2023..une année exceptionnelle dans l’industrie automobile
Article suivantLe Conseil économique, social et environnemental recommande de donner une nouvelle impulsion à la vie associative et à ses rôles dans le développement