Accueil Auto/moto Volkswagen augmente ses bénéfices annuels de 75 % malgré la pandémie et...

Volkswagen augmente ses bénéfices annuels de 75 % malgré la pandémie et la pénurie de composants

654
0

WOLFSBURG (ALLEMAGNE), 15 mars. (Maroc-Actu) –

Le groupe automobile allemand Volkswagen a enregistré un bénéfice net attribuable de 14,843 milliards d’euros au cours de l’année 2021, en hausse de 78,1 % par rapport aux 8,334 milliards d’euros de 2020, retrouvant ainsi les chiffres d’avant la pandémie, a indiqué mardi l’entreprise dans le cadre de la présentation de ses résultats annuels.

La société dirigée par Herbert Diess a confirmé qu’au cours de l’année écoulée, elle a renforcé sa résilience et amélioré sa capacité à faire face aux contraintes liées à l’approvisionnement et aux pandémies, notant que les frais généraux ont été réduits avec succès, que le taux d’investissement a été élevé et que le seuil de rentabilité a été réduit.

« En 2021, nous avons amélioré notre robustesse globale. Nous avons été récompensés par des bénéfices et des flux de trésorerie solides. Dans le même temps, nous n’avons fait aucune concession sur les investissements futurs et nous sommes allés de l’avant pour devenir un fournisseur de mobilité durable axé sur les logiciels », a déclaré le directeur financier de la société, Arno Antlitz.

Pour sa part, le PDG de la société, Herbert Diess, a déclaré que la guerre en Ukraine représente une tragédie humaine et provoque des bouleversements économiques, mais il a affirmé que Volkswagen a prouvé sa résilience au cours des dernières années et est convaincu qu’elle continuera à le faire dans cette nouvelle crise.

« Dans le même temps, nous continuerons à maintenir une attention claire sur la mise en œuvre de notre stratégie New Auto, qui nous permettra de réaliser un avenir de mobilité autonome et sans émissions », a-t-il déclaré.

Le chiffre d’affaires de Volkswagen a atteint 250,2 milliards en 2021, en hausse de 12,3% par rapport à 2020, après avoir vendu 8,88 millions de véhicules dans le monde, en baisse de 4,5% sur un an.

Lire aussi:  Bridgestone accepte un accord salarial de trois ans prévoyant des augmentations de salaire allant jusqu'à 17,5 %.

En ce qui concerne la mobilité zéro émission, la société a vendu plus de 450 000 véhicules électriques purs dans le monde l’année dernière, soit plus du double des résultats enregistrés un an plus tôt. Sur ce total, plus de 93 000 unités ont été vendues en Chine.

En revanche, le bénéfice d’exploitation du consortium de Wolfsburg a augmenté de 99,2 % au cours de l’exercice écoulé pour atteindre 19,275 milliards d’euros, tandis que son bénéfice avant impôt a progressé de 72,5 % pour atteindre 20,126 milliards d’euros.

NOUVELLE STRATÉGIE AUTOMOBILE

L’entreprise a déclaré qu’elle continuait à progresser dans la mise en œuvre de sa stratégie « New Auto », dévoilée l’année dernière, qui prévoit de progresser sur quatre plateformes technologiques à grande échelle.

M. Diess a déclaré que la stratégie, dévoilée en juillet dernier, permettra à l’entreprise d’ouvrir la voie en devenant un fournisseur de mobilité durable et axée sur les logiciels. Il a également fait remarquer que, moins d’un an plus tard, Volkswagen a réalisé de « grands progrès » sur les quatre plateformes stratégiques. « Nous sommes en bonne voie pour exploiter les futures sources de profit et nous sommes pleinement engagés à façonner l’avenir de la mobilité », a-t-il souligné.

Dans le cadre de ces progrès, le groupe automobile a confirmé que le premier modèle de la marque Volkswagen basé sur la nouvelle plateforme SSP s’appellera Trinity et sera fabriqué à Wolfsburg grâce à un processus de production de 2 milliards d’euros.

Lire aussi:  L'usine Nissan de Cantabrie fermera la semaine prochaine en raison de la crise des semi-conducteurs

L’entreprise a également déclaré qu’elle allait investir 800 millions d’euros dans un nouveau centre de R&D à Wolfsburg, qui sera construit pour le développement de la plateforme SSP, grâce à laquelle la mobilité autonome et électrique sera promue.

Dans le domaine des logiciels, l’entreprise a déjà effectué 56 000 mises à jour « over the air » de ses véhicules et lancera en 2022 une nouvelle version de l’assistant de voyage 2.5, tout en indiquant qu’elle travaille à la réalisation d’un réseau de recharge de voitures électriques de 45 000 points d’ici 2025.

En outre, il a noté que la création d’une plateforme de solutions de mobilité est l’une des ambitions de son plan stratégique New Auto, à laquelle contribuera la conclusion de l’opération Europcar, attendue au deuxième trimestre de l’année. Les services de transport autonomes, sur lesquels le groupe continue de progresser, constitueront une part importante de cet objectif.

UNE CROISSANCE DES VENTES POUVANT ATTEINDRE 10 %.

À l’horizon 2022 et à condition que la pandémie de Covid-19 reste stable, Volkswagen prévoit que, dans un marché affecté par la crise des semi-conducteurs, les livraisons aux clients seront supérieures de 5 à 10 % à celles de 2021.

En outre, elle prévoit que le chiffre d’affaires sera supérieur de 8 à 13 % à celui de l’année précédente. Quant au résultat d’exploitation du consortium, il prévoit un rendement d’exploitation sur les ventes de l’ordre de 7 % à 8,5 % en 2022.

Toutefois, ces estimations sont soumises à l’évolution de la guerre en Ukraine et, en particulier, à son impact sur les chaînes d’approvisionnement du groupe automobile et sur l’économie mondiale dans son ensemble.

Article précédentUkraine – Un journaliste américain de Fox News blessé dans la banlieue de Kiev
Article suivantVIDÉO : La coiffure de Rebel Wilson pour Vladimir Poutine aux BAFTAs 2022