Accueil Sciences & Tech 600 000 spectres stellaires pour affiner le mode de formation de la...

600 000 spectres stellaires pour affiner le mode de formation de la Voie lactée

953
0

Marrakech, 22 févr. (Maroc-Actu) –

Une analyse individuelle de centaines de milliers d’étoiles a permis de déterminer quels gaz provenaient de l’intérieur de notre galaxie et quels gaz provenaient de l’extérieur.

« Bien que la Voie lactée soit notre galaxie natale, nous ne comprenons toujours pas comment elle s’est formée et a évolué.« , explique le chercheur Sven Buder, du Centre d’excellence ARC pour l’astrophysique de tout le ciel en 3 dimensions (ASTRO 3D) et de l’Université nationale australienne (ANU).

Son article, publié dans Notices mensuelles de la Société royale d’astronomieanalyse en détail la lumière des étoiles, aidant ainsi à comprendre ce qui a contribué à la création de la Voie lactée telle que nous la connaissons aujourd’hui.

« La Voie lactée a mangé beaucoup de petites galaxies mais, Jusqu’à récemment, nous n’avions pas assez de preuves pour en être sûrs. C’est parce que les images simples des étoiles de notre Voie lactée ont la même apparence, qu’elles soient nées à l’intérieur ou à l’extérieur de la galaxie et qu’elles se fondent ensuite dans la galaxie », explique-t-il.

Buder et ses collègues de l’équipe Galactic Archaeology with HERMES (GALAH) ont utilisé le plus grand télescope optique d’Australie, l’Anglo-Australian Telescope (AAT), à l’observatoire de Siding Spring. pour diviser la lumière de plus de 600 000 étoiles en longueurs d’onde. avec l’instrument HERMES (High Efficiency and Resolution Multi-Element Spectrograph).

Lire aussi:  Microsoft teste l'introduction de publicités dans l'explorateur de fichiers de Windows 11

Cela crée effectivement 600 000 arcs-en-ciel stellaires appelés spectres.. Dans chacun de ces arcs-en-ciel se trouvent des bandes de lumière spécifiques, comme de minuscules codes-barres uniques, qui varient en fonction de la composition chimique d’une étoile.

« Si une image vaut mille mots, ces spectres valent mille images », déclare M. Buder. « En « scannant » ces codes-barres stellaires, nous avons mesuré l’abondance de 30 éléments.étaient abondants, comme le sodium, le fer, le magnésium et le manganèse, et comment ils apparaissaient en différentes concentrations selon l’endroit où l’étoile était née.

Cette découverte constitue un premier pas vers la reconstitution d’une image de l' »enfance » de la Voie lactée, afin de se faire une idée de la taille des galaxies qu’elle a consommées au cours de ce processus.

« Elle pourrait également nous aider à comprendre comment plusieurs des caractéristiques de la galaxie que nous connaissons aujourd’hui ont vu le jour », explique M. Buder.

Lire aussi:  Maroc-Actu - Nvidia envisage de s'associer à Intel pour fabriquer des puces pour cartes graphiques

L’un des mystères que les nouvelles observations pourraient aider à résoudre est le suivant. pourquoi il y a deux groupes distincts d’étoiles dans le disque que nous voyons comme la bande « laiteuse » dans le ciel nocturne.

« La Voie lactée, qui s’étend dans le ciel nocturne, est un spectacle familier. Lorsque nous la regardons, nous observons en fait le centre de notre galaxie avec ses milliards d’étoiles », explique M. Buder.

« Mais nous observons deux populations d’étoiles, l’une beaucoup plus vieille que l’autre. Les étoiles les plus anciennes se sont déplacées de telle sorte qu’elles semblent sortir du plan principal de la Voie lactée, tandis que les étoiles plus jeunes forment une bande beaucoup plus fine dans le plan. Mais nous ne savons pas pourquoi cela s’est produit et nos dernières découvertes sur les restes de collisions galactiques géantes pourraient nous aider à comprendre. » dit Buder.

L’article de Buder présente les dernières révélations basées sur les données du projet Gaia, une ambitieuse mission satellitaire visant à cartographier la Voie lactée en trois dimensions afin de mieux comprendre ses orbites, sa composition, sa formation et son évolution.

Article précédentUkraine – L’UE adopte à l’unanimité des sanctions contre la Russie en raison de la reconnaissance de régions séparatistes
Article suivantG.Bissau – Le bureau du procureur interdit à l’ancien Premier ministre Simoes Pereira de quitter la Guinée-Bissau