Accueil Sciences & Tech Microsoft révèle que le Maroc a enregistré 71 millions de cybermenaces

Microsoft révèle que le Maroc a enregistré 71 millions de cybermenaces

644
0

Selon un rapport publié par la Police internationale (Interpol), le Maroc a enregistré 71 millions de cybermenaces au cours de la période entre janvier 2020 et février 2021, selon le nouveau rapport de Microsoft.

Le rapport de Microsoft sur les cybersignaux, obtenu par la déclaration d’aujourd’hui, a souligné que « le taux croissant de transformation numérique dans la région africaine a contribué à l’émergence de nouvelles fenêtres d’attaque et opportunités pour les cybercriminels », notant que « pour le Maroc, la transformation numérique et le numérique Il existe de nombreux défis et menaces associés aux risques de cybercriminalité, en particulier à la lumière de la forte augmentation du nombre d’utilisateurs d’Internet dans le pays.

Le nouveau rapport de Microsoft révèle que les attaquants utilisent de plus en plus la technologie opérationnelle pour obtenir de nouveaux canaux pour infiltrer les réseaux des organisations.

Lire aussi:  Realme célèbre le Ramadan en lançant des offres exclusives

Le même rapport ajoute que pour les responsables des technologies de l’information au Moyen-Orient et en Afrique (MENA), l’impact de toute faille de sécurité potentielle est une priorité dans un environnement dominé par des cybermenaces de plus en plus complexes, ajoutant que cela se traduit par une augmentation des dépenses en sécurité. La cybercriminalité augmentera de 11,2 % dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord en 2022.

Le rapport Cyber ​​​​Signals a révélé qu’il existe actuellement plus d’un million d’appareils connectés visibles publiquement sur Internet exécutant Boa, un logiciel obsolète et non pris en charge encore largement utilisé dans les appareils IoT et les packages de développement de logiciels.

Lire aussi:  Le volcan actif le plus haut du monde, un analogue idéal de la première planète Mars.

Alors que l’écosystème des menaces continue de s’étendre et de devenir plus complexe, les organisations et les entreprises doivent repenser leur approche face aux cyber-risques, afin de garder une longueur d’avance sur les cyber-attaquants potentiels. « Les organisations sont plus connectées que jamais. De l’humble routeur Wi-Fi à l’imprimante de bureau, les équipes informatiques doivent voir leurs appareils IoT différemment et les sécuriser comme ils le feraient pour n’importe quel ordinateur portable d’entreprise, afin d’éviter les failles de sécurité », déclare Salima Amira, directrice de Microsoft Maroc. « Avoir une visibilité complète sur les systèmes de technologie d’exploitation et protéger les solutions IoT contribuera grandement à prévenir les cyberattaques. »

Marrakech, 2023-05-23 18:42:49 (Maroc-Actu) –

Article précédentL’ANAPEC et la FNBP accompagnent les professionnels de la confiserie pour répondre à leurs besoins en talents
Article suivantL’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel est prête à soutenir le Maroc pour atteindre ses objectifs