Accueil L'International Afghanistan – Les talibans se rendent au Qatar pour rencontrer des représentants...

Afghanistan – Les talibans se rendent au Qatar pour rencontrer des représentants de l’UE et du golfe Persique

591
0

Marrakech, 13 févr. (Maroc-Actu) –

Une délégation du mouvement taliban conduite par son ministre des affaires étrangères par intérim, Amir Jan Muttaqi, est partie ce dimanche pour le Qatar afin de rencontrer dans les prochaines heures des représentants de l’Union européenne et des pays du Golfe Persique.

La délégation « s’entretiendra avec des représentants des pays du golfe Persique, une délégation de l’UE, ainsi que des diplomates opérant à Doha », a déclaré le ministère taliban des affaires étrangères dans un communiqué.

Ce voyage intervient après que le président américain Joe Biden a débloqué vendredi quelque 3,5 milliards de dollars (environ 3 milliards d’euros) d’avoirs gelés de la banque centrale afin de faciliter l’aide humanitaire au pays d’Asie centrale.

Le décret de M. Biden implique que les États-Unis assument d’abord une « protection » partielle, comme le décrit le mémo de la Maison Blanche, des quelque 7 milliards de dollars (6,1 milliards d’euros) d’actifs de banques centrales gelés aux États-Unis.

Lire aussi:  Vatican.- Le journal du Vatican fait sa couverture sur "l'heure la plus sombre" de l'attaque russe en Ukraine

Sur ce montant, 3,5 milliards de dollars seront consacrés à l’aide humanitaire et l’autre moitié à un fonds destiné aux litiges en cours pour les victimes du terrorisme aux États-Unis, en particulier des attentats du 11 septembre 2001.

L’ordre est conçu, explique la Maison Blanche, « pour ouvrir une voie permettant aux fonds d’atteindre le peuple afghan, tout en les gardant hors des mains des Talibans et autres acteurs malveillants », comme les décrivent les Etats-Unis, avant de rappeler que des sanctions sont actuellement en place contre les Talibans et leurs associés du réseau Haqqani « pour des activités qui menacent la sécurité des Américains ».

En réponse, la Banque centrale d’Afghanistan rappelle que ces fonds sont nécessaires « pour mettre en œuvre la politique monétaire, faciliter le commerce international et stabiliser le secteur financier » et que « les véritables propriétaires de ces réserves sont les citoyens afghans ».

Lire aussi:  Ukraine - L'Ukraine rapporte que près de 40 enfants ont été tués et plus de 70 blessés dans une offensive militaire russe.

« Ces réserves, ajoute la Banque centrale, n’étaient et ne sont pas la propriété de gouvernements, de partis et de groupes et ne seront jamais utilisées selon leurs demandes et leurs décisions. »

L’Afghanistan a plongé dans le chaos après la chute du président Ashraf Ghani le 15 août. Le mouvement a fini par prendre le pouvoir après deux décennies de conflit armé avec le gouvernement, soutenu par les États-Unis et d’autres pays de l’OTAN.

Début septembre, les talibans ont formé un gouvernement intérimaire dont la moitié des membres figurent sur la liste des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Article précédentColombie – Un mineur tué dans une fusillade dans le sud du pays
Article suivantAfghanistan : confirmation de la libération de quatre militantes afghanes détenues par les talibans