Accueil Economie Al-Mansoori rencontre Kanoni et Baraka pour alléger le fardeau des prix élevés...

Al-Mansoori rencontre Kanoni et Baraka pour alléger le fardeau des prix élevés et des difficultés à fournir des contrats de construction

294
0

Mardi dernier, au siège du Ministère, Fatima Zahra Al-Mansouri, Ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, a présidé une séance de travail avec Badr Kanoni, Président du Conseil d’Administration du Groupe Omran et Bouazza Baraka, Directeur du Programme de Développement Durable des Palais et Kasbahs, en application des hautes directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Visant à relancer l’économie et à préserver les emplois, ainsi que dans le cadre de l’activation des exigences de la circulaire du Premier ministre n° 09/2022 du 18 avril 2022 relative aux mesures d’atténuation de l’impact de la hausse des prix et des difficultés d’approvisionnement sur les entreprises commis dans le cadre de la commande publique,
A cette occasion, Fatima Al-Zahraa Al-Mansoori a déclaré, citant un communiqué : « Nous attachons une importance particulière à la mise en œuvre de la circulaire du Premier ministre pour alléger les charges budgétaires des entreprises du secteur du BTP et leur permettre de poursuivre leurs activités et de préserver les emplois, ainsi que leur compétitivité Dans ce cadre, des mesures appropriées seront prises par les établissements affiliés au ministère, notamment la réduction des délais de paiement, le paiement des factures impayées, ainsi que la révision des délais de paiement l’exécution de contrats valides.
À cet égard, le ministre a donné des directives pour créer un comité national et des comités régionaux composés de représentants des entreprises de construction et des organismes affiliés au ministère afin d’assurer un suivi régulier de la mise en œuvre de la circulaire et de préparer des rapports unifiés à cet égard.
En ce qui concerne les litiges en cours entre les institutions dépendant du Ministère et la maîtrise d’ouvrage du bâtiment et des travaux publics, il sera fait appel à l’arbitrage pour soutenir les entreprises engagées dans le cadre de la commande publique et qui supportent de plein fouet les circonstances exceptionnelles liées à la crise (indemnisation des retards, confiscation des garanties, etc.).
A noter que le Ministre a tenu, au cours du mois d’avril, deux séances de travail avec des représentants de l’Université Nationale du Bâtiment et des Travaux Publics (FNBTP) ainsi que de l’Université Nationale des Matériaux de Construction (FMC), au cours desquelles des professionnels ont présenté les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans le sillage de la crise liée au coût élevé de la production, à la raréfaction des matières premières et au coût exorbitant de l’énergie et des transports et son impact sur la santé financière des entreprises.
A cette occasion, la ministre a renouvelé son soutien à la protection et à l’avancement de l’entreprise nationale, notamment dans un secteur qui emploie 1,2 million de citoyens et représente près de 6% du PIB.

Lire aussi:  Modric informe les responsables suédois sur le potentiel d'investissement du Maroc

Marrakech, 2022-04-21 18:47:07 (Maroc-Actu) –

Article précédentL’Union européenne appelle les Européens à changer leur mode de vie
Article suivantLe groupe Huawei dévoile le HUAWEI Nova 8i avec une grande élégance et des performances