Accueil Economie Avertissements d’une crise alimentaire mondiale due à la guerre de Russie

Avertissements d’une crise alimentaire mondiale due à la guerre de Russie

469
0

Le chef du Programme alimentaire mondial des Nations unies, David Beasley, a récemment mis en garde contre la crise créée par l’agression russe contre l’Ukraine, soulignant que la guerre a également des répercussions majeures dans le monde, notamment sur la sécurité alimentaire. Notant que la guerre crée une crise alimentaire « qui va au-delà de tout ce que nous avons vu depuis la Seconde Guerre mondiale », entraînant une flambée des prix des denrées alimentaires et éventuellement de graves pénuries de produits de base dans de nombreux pays qui dépendent des exportations de la Russie ou de l’Ukraine.

D’après les données de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), compilées par Statista, l’Ukraine et la Russie sont les principaux producteurs de blé, d’orge et de maïs, représentant une part moyenne (combinée) de 27, 23 et 15 % de exportations mondiales entre 2016 et 2020, respectivement. . Les deux pays représentent également environ 12 % des exportations mondiales de colza et 10 % des graines de tournesol. Même le Programme alimentaire mondial lui-même obtient 50% de ses approvisionnements en céréales de la région de l’Ukraine et de la Russie et fait maintenant face à des augmentations de coûts importantes dans ses efforts pour lutter contre les urgences alimentaires dans le monde.

Lire aussi:  Le trafic portuaire dépasse les 91 millions de tonnes en 2021

« La guerre est une catastrophe qui s’est ajoutée à une autre catastrophe », a déclaré Beasley, faisant référence à l’impact dévastateur de l’épidémie de « Covid-19 » sur les taux de faim dans le monde. Selon les Nations Unies, le nombre de personnes confrontées à une insécurité alimentaire aiguë est passé de 135 millions à 276 millions depuis 2019 – et cela ne tient même pas compte du conflit en Ukraine.

Au total, plus de 800 millions de personnes sont confrontées au spectre de la faim dans le monde, tandis que 44 millions de personnes dans 38 pays sont au bord de la famine, selon le Programme alimentaire mondial.

Lire aussi:  La Banque mondiale abaisse sa prévision de croissance mondiale à 3,2

Vous pourriez également être intéressé par :

Le Programme alimentaire mondial confirme que les Syriens sont confrontés aux pires conditions humanitaires

Le Maroc élu coordinateur pour les pays africains au bureau du Conseil d’administration du Programme alimentaire mondial

almaghrib aujourd'hui

Marrakech, 2022-04-14 08:41:34 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe Parlement libanais ne parvient pas à adopter une loi établissant des contrôles
Article suivantL’Egypte signe un accord pour fournir du gaz naturel à l’Europe