Accueil L'International Biélorussie : Loukachenko déclare qu’il sera le président « éternel » de la Biélorussie...

Biélorussie : Loukachenko déclare qu’il sera le président « éternel » de la Biélorussie si les « attaques » sur Minsk ne cessent pas

599
0

Marrakech, 17 févr. (Maroc-Actu) –

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a déclaré jeudi qu’il serait président « pour toujours » si les pays occidentaux ne cessaient pas leurs « attaques » contre la Biélorussie.

« Si l’Occident continue à attaquer le Belarus, je serai président pour toujours », a déclaré M. Loukachenko, selon l’agence de presse BelTA. Ses remarques interviennent un jour avant son voyage en Russie, où il doit rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine vendredi, dans un contexte de tensions accrues sur la question ukrainienne.

Lire aussi:  États-Unis - Un tribunal fédéral américain limite la capacité de l'administration Biden à renvoyer des migrants pour des raisons de santé

Les deux hommes doivent avoir une série d’entretiens à Moscou, au cours desquels ils aborderont les questions liées à la coopération commerciale et économique, ainsi que les différents défis dans la région.

Les parties s’entretiendront également des exercices militaires conjoints qui ont eu lieu en février dernier. « Demain, nous prendrons toutes les décisions appropriées », a-t-il souligné.

M. Lukashenko a profité de l’occasion pour visiter le centre d’entraînement d’Osipovichi, où se déroule une partie des exercices militaires. Il a supervisé un exercice tactique avec des missiles, de l’artillerie et des avions des forces de l’État de l’Union, l’entité supranationale formée par la Russie et le Belarus.

Lire aussi:  Les pays baltes convoquent le Belarus à l'OSCE pour son incapacité à expliquer les manœuvres avec la Russie
Article précédentL’industrie publiera dans « quelques jours ou semaines » l’appel à propositions pour l’allocation pour véhicule électrique.
Article suivantAudi va construire une usine de voitures électriques en Chine pour produire plus de 150 000 unités par an