Accueil Auto/moto Bosch va investir plus de 250 millions d’euros pour développer la production...

Bosch va investir plus de 250 millions d’euros pour développer la production de semi-conducteurs en Allemagne

710
0

Marrakech, 22 févr. (Maroc-Actu) –

Bosch prévoit d’investir plus de 250 millions d’euros d’ici 2025 pour poursuivre l’expansion de sa fabrique de plaquettes à Reutlingen (Allemagne), dans le but de créer un nouvel espace de production ainsi que les installations de salle blanche nécessaires, a indiqué l’entreprise dans un communiqué.

Cette nouvelle extension permettra de construire 3 600 mètres carrés supplémentaires de salles blanches ultra-modernes. À partir de 2025, cette capacité supplémentaire produira des semi-conducteurs basés sur la technologie déjà installée dans l’usine de Reutlingen.

En outre, Bosch agrandit également une installation d’alimentation électrique et construira un bâtiment supplémentaire pour les systèmes d’alimentation en médias desservant les zones de production nouvelles et existantes.

Lire aussi:  Nissan redessine l'extérieur de la Leaf électrique, qui arrivera en avril en Espagne.

Les wafers de Reutlingen utilisent une technologie de 150 et 200 millimètres, tandis que l’usine de Dresde, également en Allemagne, fabrique des « puces » sur des wafers de 300 millimètres.

Les deux usines emploient des méthodes de production de pointe en utilisant des processus de contrôle axés sur les données qui incluent le développement de logiciels permettant une classification automatisée des défauts. Elle utilise également l’intelligence artificielle pour améliorer les flux de matériaux.

L’extension de l’usine de Reutlingen répond principalement à la demande croissante de systèmes micro-électromécaniques (MEMS) sur les marchés de l’automobile et des biens de consommation, ainsi que de semi-conducteurs de puissance en carbure de silicium.

Lire aussi:  Les modèles de voitures chinoises sont 14% moins chers que leurs homologues européens, selon Sumauto

« Les méthodes d’intelligence artificielle combinées à la connectivité nous ont aidés à réaliser une amélioration continue de la fabrication axée sur les données et donc à produire des puces toujours meilleures », a déclaré Markus Heyn, membre du conseil d’administration de Bosch et président de Mobility Solutions.

En octobre dernier, Bosch a annoncé qu’elle investirait plus de 400 millions d’euros pour développer ses activités dans le domaine des semi-conducteurs à Dresde et Reutlingen et à Penang (Malaisie) d’ici 2022. En outre, elle a également annoncé qu’elle prévoyait d’investir 150 millions d’euros pour créer des salles blanches supplémentaires dans les bâtiments existants du site de Reutlingen au cours de la période 2021-2023.

Article précédentLa BCE demande une évaluation des risques des banques opérant en Russie
Article suivantMalawi – Le Malawi active une réponse d’urgence après avoir détecté le premier cas de polio en trois décennies