Accueil L'International Malawi – Le Malawi active une réponse d’urgence après avoir détecté le...

Malawi – Le Malawi active une réponse d’urgence après avoir détecté le premier cas de polio en trois décennies

891
0

Marrakech, 23 févr. (Maroc-Actu) –

Le gouvernement du Malawi a annoncé mercredi le lancement d’un plan de réponse d’urgence avec plusieurs agences internationales après qu’un cas de polio a été détecté la semaine dernière dans le pays, le premier en plus de cinq ans sur le continent africain.

Le vice-ministre de la santé du Malawi, Enock Phale, a déclaré que cette décision avait été prise après que des enquêtes aient révélé que l’enfant infecté n’avait pas été vacciné en raison du refus de ses parents.

« Nous allons mettre en place un système robuste pour nous assurer que nous endiguons sa propagation. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que nous brisons le cycle de l’infection », a-t-il déclaré, comme le rapporte le Nyasa Times.

Il a déclaré que « l’un des moyens sera de mener des campagnes de sensibilisation sociale », tout en révélant que les comités d’urgence s’efforceront de « colmater les brèches » qui pourraient conduire à la propagation de la maladie.

Lire aussi:  Ukraine - L'OSCE annonce l'évacuation du personnel de sa mission internationale d'Ukraine

« Il est dévastateur d’avoir un cas après 30 ans sans polio. Nous mettons en place une stratégie de communication, car le public doit être sensibilisé, ainsi que des programmes de mobilisation des ressources. »

À cet égard, la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Malawi, Janet Kayita, a recommandé aux autorités d’intensifier la surveillance et de renforcer le système de vaccination.

Pour sa part, le représentant du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) dans le pays, Rudolf Shwenk, a souligné que le pays est confronté à une triple urgence face à la polio, à la pandémie de coronavirus et à la tempête tropicale « Anna ».

L’OMS a déclaré la semaine dernière que le patient est un enfant résidant dans la capitale Lilongwe, ajoutant que les tests de laboratoire montrent que la souche est liée à celle qui circule dans la province pakistanaise du Sindh. Comme il s’agit d’un cas importé, cela ne change rien au statut de pays exempt de polio du continent, accordé en août 2020.

Lire aussi:  Ukraine - Johnson transmet à Zelenski son admiration pour "l'incroyable héroïsme" du peuple ukrainien

Modjirom Ndoutabe, coordinateur de la polio au bureau Afrique de l’OMS, rappelle que « le dernier cas de polio en Afrique a été identifié dans le nord du Nigeria en 2016 et qu’au niveau mondial, il n’y a eu que cinq cas en 2021. » « Chaque cas de polio est un événement important et nous mobiliserons toutes les ressources pour soutenir la réponse du pays », a-t-il déclaré.

La polio, une maladie très contagieuse qui touche principalement les enfants, se transmet essentiellement par voie fécale-orale, après quoi elle se multiplie dans l’intestin, d’où elle peut envahir le système nerveux et provoquer une paralysie, selon l’OMS. Le virus n’est endémique qu’en Afghanistan et au Pakistan.

Article précédentBosch va investir plus de 250 millions d’euros pour développer la production de semi-conducteurs en Allemagne
Article suivantLa dague « spatiale » de Tuntankhamun a été forgée hors d’Egypte.